/>

Roms et cambriolages : ce que les médias ne disent pas !

Rédigé par lateigne (24actu) le 13 août 2010.

 

 

La bulle médiatique française a quelque chose de soviétique. Le fossé abyssal entre traitement de l'information et réalité perçue par les Français atteint des sommets sur la question des évacuations de camps de Roms par la police.

 

Les journalistes dénoncent à tour de bras la "stigmatisation" et "l'amalgame" dont sont victimes les Roms en France. Les médias les placent de facto en situation de victimes et s'en prennent aux mesures "anti-républicaines" de Nicolas Sarkozy.

 

Ils ne précisent évidemment jamais les motivations qui poussent le gouvernement à (enfin) agir : le problème de délinquance spécifique à cette communauté.

 

Une délinquance particulière qui s'exprime notamment par une spécialité maison : mendicité, prostitution et surtout cambriolages. Rassurons en vitesse les experts en amalgame : tous les Roms ne sont pas des braqueurs, personne ne dit cela.

 

Ce que l'on peut dire par contre, même en l'absence de statistiques officielles globales (2 chiffres hallucinants tout de même : 10.000 Roms en France, 3.100 interpellations pour la seule région Île de France en 2009 !), c'est que des Roms sont responsables d'une part importante des cambriolages, notamment dans le Sud de la France, et qu'ils ont même leur propre modus operandi. N'importe quel officier de police pourra en attester.

 

Ce sont souvent des adolescents (40% des interpellés sont mineurs) ou des femmes (comme à Nissan où un pauvre vieillard se retrouve en prison pour s'être défendu) qui sont chargées de la sale besogne. Existe-t-il un système mafieux et patriarcal derrière ces braquages ? C'est à supposer. Toujours est-il que malgré le silence assourdissant des médias, n'importe qui dans notre pays est au courant de cette évidence.

 

Peut être pas pour Bernard Henri-Lévy qui depuis ses beaux quartiers parisiens ne voit dans l'irritation de la population qu'une montée de la xénophobie et des clichés sur les "voleurs de poule", mais pour 99% des Français, dont beaucoup ont déjà eu la désagréable expérience d'un cambriolage, le lien n'a rien à voir avec de l'amalgame. C'est plutôt du bon sens.

 

Depuis dix ans, surtout dans le Sud-est de la France (c'est sans doute aussi vrai en région parisienne et dans les grands centres urbains), la police constate une explosion du nombre de cambriolages. Une explosion qui coïncide avec l'arrivée massive de Roms dans cette région…

 

Il ne s'agit pas pour l'Etat de frapper sans discernement, mais il est primordial de renvoyer dans leurs pays (essentiellement la Roumanie et la Bulgarie) les Roms en situation irrégulière et de surveiller au sein de cette communauté les délinquants potentiels.

 

Dans toute société, il existe des populations à risque. Les Roms le sont incontestablement. Il s'agit juste de ne pas se voiler la face et de ne pas sombrer dans les traditionnels arguments anti-sarko sur le racisme et la xénophobie.

Déjà 16 remarques sur cet article

  1. anna belle dit :

    Monsieur,

    Tout journaliste digne de ce nom est honnête envers ses sources. Vous écrivez: 10.000 Roms en France, 3.100 interpellations pour la seule région Île de France en 2009. D'où tenez-vous ces informations sachant que le fichage ethnique est interdit en France? Et si vous expliquiez à vos lecteurs en quoi consistent ces interpellations au lieu de leur faire croire que derrière chaque Roms (là encore, le chiffre que vous avancez est tout à fait inexacte, le nombre de 10 000 se rapportant essentiellement aux nouveaux migrants de l'Europe de l'Est).

    Vos lecteurs méritent une information exacte!

    • dantec dit :

      Nous nous desperons que des gens comme vous madame , puisse defendre une population de l’est comme vous le dites si bien qui s’incruste contre notre souhait . sans rien apporter de positif a notre pays Je vs considere comme un danger pour la France avec vos idees laxistes et primaires.

  2. notre équipe dit :

    Vous avez raison, nous aurions du spécifier la source. Erreur corrigée…

  3. tueursnet dit :

    La Balle des Gitans

    Mauvais temps pour tous les gitans, qui n’ont plus de permis pour faire leurs besoins.

    A Saint Aignan, ils étaient 152 environ pour faire la queue devant deux cabinets de toilettes, exigu comme un porte monnaie.

    Ce qui pose un problème au préfet, ce n’est pas seulement le complément circonstanciel de lieu ; jardin du voisin…la façade d’un magasin ou les WC d’un riverain, mais le complément circonstanciel de temps : c’est que ça les prend tous en même temps… l’envie de vous pisser dessus.

    Vous vous rendez compte, pour une histoire de WC, ce sont tous les villageois qui commencent à avoir la nausée. Sans parler, des délinquants qui repartent avec la porte des toilettes sans laisser d’empreinte sur les rouleaux de P.Q puisqu’ils sont suffisamment malins pour ne pas s’essuyer les mains.

    On a beau rétorquer, qu’ils sont de passage, que ce sont des gens du voyage, mais plus personne ne croit à cet invraisemblable message.

    Ils ont définitivement installé leur vague à l’âme sur nos terrains vagues, et se comportent comme s’ils étaient chez nous.

    L’escale nous a été fatale. Ils roulent en Mercédès, avec des Rolex aux poignets et des tiags aux pieds…

    Ils sont là… tous là… de génération en génération pour nous rappeler que la propriété c’est du vol.

    Les CRS peuvent tout au plus les déplacer, mais non les chasser de l’espace Schengen, qui sera aussi le leur incessamment sous peu.

    Il paraît qu’ils vont bientôt avoir droit à un contrôle fiscal pour leur faire passer l’envie de se relaxer… c’est drôle comme idée, mais moi j’aurais songé à un bouclier fiscal pour mettre fin à cette diarrhée.

    http://www.tueursnet.com/index.php?journal=Balle%

    • dantec dit :

      Votre reponse est criante de verite , le pire etant que nous ne pouvons rien y faire que subir, a quand la prochaine revolution pour nous debarrasser de cette guangue.Mais peu de chance puisque les principaux acteurs de notre misere remonte dans les sondege juste pour s’etre approprie une marche le 11 Janvier, oui approprie est le juste mot, Hollande a saute sur l’occasion de se faire de la pub et de proteger les musulmans vous savez “pas d’amalgame ” son cheval de bataille . Alors est-ce que les Francais n’ont que ce qu’ils meritent, ou sont-ils trop betes pour apprecier a sa juste valeur la manipulation que ce GVT exerce sur la population francaise , reste la possibilite que les sondage soient truques, ce serait moindre mal .

  4. […] Les prises de position démagos et teintées d'angélisme des leaders de gauche, en particulier socialistes, sur les évacuations de camps Roms, ne sont pas du goût de nombreux élus locaux… de gauche, ulcérés par la criminalité grimpante aux abords de ces camps illégaux. […]

  5. […] Les prises de position démagos et teintées d’angélisme des leaders de gauche, en particulier socialistes, sur les évacuations de camps Roms, ne sont pas du goût de nombreux élus locaux… de gauche, ulcérés par la criminalité grimpante aux abords de ces camps illégaux. […]

  6. Hillary Canet dit :

    J'aimerais bien savoir avec quel pognon ils paient leurs caravanes, leurs camping-cars, leurs 4X4 et leurs grosses cylindrées allemandes… Le salaire moyen d'un Français ne lui permet même pas de se payer ce luxe…

    Les Roms, Gitans, Tziganes et autres peuples nomades, de quoi vivent-ils ?

    Du rempaillage de chaises et de la cartomancie sas doute ???

    Pourquoi aucun de nos gouvernements précédents n'a voulu étudier cette question qui fâche ?

    Pourquoi n'y a-t-il jamais de contrôle fiscal chez ces gens-là ?

    Pourquoi touchent-ils des allocations alors qu'ils ne cotisent à rien ?

    Leurs enfants n'étant pas, ou peu, ou irrégulièrement scolarisés, quel avenir auront-ils sans savoir ni lire ni écrire correctement ?

    Comment peut-on tolérer cela dans notre pays ?

    Pourquoi certaines "communautés" sont-elles en dehors des lois, voire sans lois ?

    Pourquoi est-ce tabou, et considéré comme du racisme et de la "xénophobie" de vouloir en finir avec ces communautés qui refusent de vivre comme nous ?

    Quand un campement de Roms arrive dans une ville, le nombre de cambriolages chez les particuliers et de vols chez les commerçants augmente. N'importe quel agent de Police vous le confirmera.

    Difficile de ne pas stigmatiser cette communauté quand on voit ce qu'il se passe ! Les Roms sont responsables de l'image qu'ils donnent d'eux-mêmes !

    • dantec dit :

      Pourquoi ?? tout ce que vous ecrivez ? parce que les seuls a avoir droit a la parole dans ce pays sont des faux intellos medias et autres penseurs de mes deux qui pensent que pour etre a la mode dans u cercle ultra petit et ultra parisien , il faut revendiquer haut et fort que l’on est ni xenophobe , ni raciste et surtout pas islamophobe , cette absence de vision a plus long terme , va se retourner contre eux lorsque dans leur beaux appartements ils seront victimes d’exactions en tout genre
      allant du viol tous sexes confondus ,a la destruction pure et simple de leurs biens, je ne les plaindrai surement pas , c’est nous ,ceux qui ont tout compris qui seront les victimes collaterales de leurs aveuglement pervers .

  7. A. dit :

    Je ne connaissais pas 24heures actu, mais déjà au 2e article je suis dégouté par ce manque de professionnalisme…

    "99% des Français, dont beaucoup ont déjà eu la désagréable expérience d'un cambriolage, le lien n'a rien à voir avec de l'amalgame. C'est plutôt du bon sens."

    Quelle subjectivité!! Je vous propose donc de rebatiser le site Sarkozy actu, au moins il n'y aura pas de surprise.

  8. tueursnet dit :

    Voici l’humain !

    Voilà les Roumains qui s’y mettent…

    A jeter la pierre sur les Roms, en les traitant de tous les noms…

    Sous prétexte que ces gens ne peuvent vivre qu’aux dépens de leur prochain… brigandages, chapardages et pillages…

    C’est le comble de l’infamie !

    J’ai honte pour la Roumanie qui renie les siens, rien que pour accéder aux biens des européens… Partager leur pain et leur dédain.

    Si j’avais mon mot à dire, c’est aux Roumains que j’interdirai l’accès à une Europe qui a été créée pour que des gens comme les Roms puissent vivre et mourir en paix !

    http://www.tueursnet.com/index.php?journal=Balle%

  9. Yannick Riviere dit :

    @ Hillary Canet

    Madame,

    Vous confondez les roms et gens du voyage. Les deux sont nomades, mais les seconds sont bel et bien français.

    Il n'y a jamais de contrôle fiscal chez ces gens là parce qu'ils ne cotisent pas comme vous le dites. Or comment contrôler lorsqu'il n'y a pas d'existence fiscale ?

    Savez-vous pourquoi ils n'ont pas d'existence fiscale ? Parce qu'une loi a spécialement été créée a leur sujet; une taxe supplémentaire de 800 € est demandée à tout employeur qui souhaiterait embaucher un rom. Cette taxe n'existe pas pour tout autre ressortissant européen.

    Les enfants ne sont pas régulièrement scolarisés pq ils sont forcés à quitter le pays, et parce que n'ayant pas comme vous le dites des Mercedes les enfants "travaillent" (mendient).

    C'est effectivement xénophobe de rejeter des gens qui refusent de vivre comme nous.

    Je vous renvoie à une définition; http://www.toupie.org/Dictionnaire/Xenophobie.htm

    Il faudrait expliquer pourquoi les nomades auraient le devoir de se sédentariser. Je n'en vois pour ma part aucune raison valable.

    Cordialement

  10. jM Ollivier dit :

    @ Yannick Riviere

    "Savez-vous pourquoi ils n’ont pas d’existence fiscale ? Parce qu’une loi a spécialement été créée a leur sujet; une taxe supplémentaire de 800 € est demandée à tout employeur qui souhaiterait embaucher un rom. Cette taxe n’existe pas pour tout autre ressortissant européen."

    Voilà tout l'art d'inverser une proposition et d'inventer un argument:

    la loi a été crée parce qu'ils n'existent pas fiscalement et non l'inverse.

  11. madrigal dit :

    Je viens de lire l'article et les réponses faites. Nous vivons une drôle d' époque, ou dire les choses devient une agression. Dans une société pour vivre ensemble, nous avons besoins pour principal de règles communes et pour tous. Alors roms ou pas, vivant à une adresse fixe ou itinérant, nous ne pouvons pas demander à la société de nous venir en aide si nous contribuons pas au respect minime de son prochain. Le cas contraire on est un délinquant. Et pour finir avoir des droits, c'est avant tout satisfaire à ses devoirs.
    Dans ses conditions je veut bien contribuer à aider mon prochain. Nous appelons cela la société !!!!!!!!

Laisser un commentaire