Le site Wikileaks bloqué en Thaïlande

Les autorités thaïlandaises ont utilisé tout ce qui était en leur pouvoir pour bloquer sur les réseaux domestiques l'accès à Wikileaks, a annoncé hier soir le gouvernement thaï.

 

La Thailande a supprimé plusieurs dizaines de milliers de site Internet depuis que l'état d'urgence décrété en 2005 lui confère ce pouvoir. La plupart du temps, ces sites insultaient à leurs yeux la monarchie en place (un crime punissable par 15 jours de prison). Une unité de police spéciale a d'ailleurs été mise sur pieds pour répondre aux critiques sur la famille royale lues sur le web.

 


Concernant le site Wikileaks, ce dernier avait mis le doigt sur des rencontres entre les autorités pakistanaises et les autorités thaïlandaises pour des missions de coopérations anti-terroristes. Visiblement, la sortie de ces informations sur Internet n'a pas plus au régime Thaï.  
 

 

La Thaïlande est pour le moment le seul pays à bloquer ce site d'information particulier.

On vous recommande

A propos de l'auteur cleopatre

1 réaction à “Le site Wikileaks bloqué en Thaïlande”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.