Des préservatifs Harry Potter dans le colimateur de la justice

Warner Bross poursuit une entreprise suisse qui vend des préservatifs parce qu'elle utilise l'image d'Harry Potter. Le packaging des capotes en montre une portant des lunettes rondes et tirant la langue. Le studio hollywoodien attaque la firme pour violation de copyright. "L'image de mon client est mise à mal", affirme un avocat de Warner. "Il s'agit clairement d'une référence au film et au personnage d'Harry Potter."


L'avocat de Magic X confie que leur produit n'a "rien à voir avec Harry Potter." La marque a été lancée en 2006 et le nom a été enregistré auprès de l'Institut Fédéral de la Propriété Intellectuelle en Suisse.

On vous recommande

A propos de l'auteur libertin-parisien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.