/>

Facebook lance la géolocalisation des profils : ce qu’il faut savoir

Rédigé par myriamb le 19 août 2010.

Nouveau sur Facebook : ne partagez plus seulement ce que vous faites, partagez l'endroit où vous le faites. Le réseau social à lancé hier Facebook Places aux Etats-Unis, une nouvelle option permettant, par le biais de son smartphone, de partager sa position avec ses amis. 

 

Places est disponible sur la nouvelle version de l'application pour iPhone ainsi que sur le site touch.facebook.com, à condition d'avoir un navigateur mobile compatible avec certaines fonctions HTML5, dont la géolocalisation. Quelques questions-réponses pour y voir plus clair.

 

Comment ça marche ?

 

Places rappelle beaucoup Foursquare et Gowalla : grâce à un mobile, il est désormais possible de s'enregistrer (faire un « check-in ») dans le lieu où l'on se trouve, qui apparaîtra alors sur votre statut Facebook… Ainsi que sur les pages « lieux » de Facebook, qui ressemblent à celle-ci. Il est aussi possible de découvrir d'autres utilisateurs fréquentant au même moment le même lieu, même s'ils ne sont pas dans vos amis Facebook, à l'aide d'une fonction « ici, maintenant », proposée après s'être enregistré dans un lieu. Places permet également d'ajouter un commentaire à sa position et de préciser si certains de vos amis sont également présents au même endroit. Autre fonction de Places : la recherche d'amis à proximité. Le service permet de découvrir vos amis situés non loin de vous, en montrant les statuts Facebook de vos contacts les plus proches. Contrairement à Foursquare, il n'y a pas en revanche de principe ludique dans Places : on n'y gagne pas de « badges » et on ne peut devenir maire du bar du coin !

 

La fin de Foursquare et des autres services de géolocalisation ?

 

Pas tout de suite. Certes, Places pourrait concurrencer les principaux services de géolocalisation, car son offre est très similaire. Mais Facebook a justement tenu à lancer son service en partenariat avec les principaux acteurs de ce marché naissant : Foursquare, Gowalla et le moins connu Booyah. Autrement dit, quand vous ferez un check-in sur ces applications, votre statut pourra être également mis à jour sur Facebook Places, si vous en décidez ainsi.   Facebook a par ailleurs publié une API à destination des développeurs, qui leur permettra de rendre une application compatible avec Places. Par ce biais, les concepteurs d'applications pourront avoir accès à vos check-in ainsi qu'à ceux de vos amis. Si c'est un succès, Places pourrait donc inaugurer une nouvelle vague d'applications profitant de votre localisation…

 

Quelles mesures a pris Facebook pour protéger notre vie privée ?

 

Facebook a pris les devants afin d'éviter que ses utilisateurs considèrent cette fonction comme un coup supplémentaire porté au respect de leur vie privée. S'il n'est pas possible de désactiver Places purement et simplement, l'écran de paramètres de confidentialité permet en revanche de paramétrer avec plus de précision ce que vous partagez ou non. Déjà accessibles en France, ces paramètres permettent notamment de masquer votre présence dans un lieu où vous êtes enregistré et d'interdire à vos amis d'indiquer à votre place que vous vous trouvez dans le même lieu qu'eux. Nous vous conseillons d'y jeter un œil, car par défaut, votre présence dans la rubrique « ici, maintenant » est publique et vos amis peuvent vous identifier dans un lieu comme dans une photo sans votre autorisation, si vous l'avez octroyée ne serait-ce qu'une fois ! Méfiance, donc.

 

Peut-on déjà s’en servir ?

 

Places est pour le moment disponible aux Etats-Unis seulement et il est donc impossible de l'utiliser avec Facebook pour l'instant. Les early adopters pourront cependant le tester par le biais de services tiers, comme Gowalla, qui dès demain devrait permettre de publier la position d'un utilisateur sur Places par le biais de l'API mise en place par Facebook.

Laisser un commentaire