/>

Pékin : dans cinq ans on roulera à 15 km/h

Rédigé par VLSZ le 24 août 2010.

Du fait de la croissance des ventes de voitures dans la capitale chinoise, les experts estiment que le réseau automobile pourrait être complètement saturé d'ici 5 ans, au point de faire tomber la vitesse moyenne à 15 km/h.

 

Ces estimations sont le fruit du travail du Centre de Recherche sur les Transports de Pékin et ont été rendues publiques par le directeur de ce centre, Guo Jifu, à l'occasion d'un Symposium sur les problèmes de circulation.

 

Il a indiqué qu'au premier semestre 2010, le nombre de véhicules en circulation augmentait de 1900 chaque jour et qu'à ce rythme, leur nombre total devrait atteindre 7 millions en 2015 alors que le seuil probable de saturation est à 6,7 millions de véhicules.

 

Le processus est d'ailleurs manifestement déjà en marche : cette année la vitesse moyenne aux heures de pointe est tombée à 24,2 km/h, soit 3,6 % de moins que l'année précédente. A tel point les pékinois sont récemment arrivés en tête du classement IBM des citadins qui souffraient le plus de la circulation.

 

L'enjeu est donc de trouver les voies d'une réduction du trafic. Selon Guo Jifu, les solutions possibles sont de plusieurs natures :

 

  • L'étalement des heures de travail, pour réduire la densité de la circulation aux heures de pointe

 

  • L'élévation des frais de stationnement au centre ville.

 

  • L'alternance : chaque véhicule particulier est interdit de circulation pendant un jour par semaine.

 

  • L'incitation à l'utilisation des transports en commun : 12 lignes férroviaires légères et de métro devraient être étendues et des voies expresses pour les bus devraient être ouvertes.

 

Mais ces recours risquent d'être d'une aide relative face à la croissance du parc automobile pékinois. Ce pourrait donc bien être sur une autre plan que les chinois trouveront la clef de leur casse-tête :

 

La preuve avec ce concept assez révolutionnaire de "bus du futur" : un transport en commun conçu comme une plate-forme surélevée où les voyageurs seraient installés, au dessus de la circulation, le flot du trafic passant en dessous de cette plate-forme roulante, en tunnel.

 

Déjà une remarque sur cet article

  1. Emma dit :

    Bonjour, je suis élève en première et j'aimerai votre accord pour utiliser une de vos photo pour mes TPE. Cordialement.

Laisser un commentaire