/>

PS : le bal des faux-culs avant les primaires de 2011

Rédigé par lateigne (24actu) le 30 août 2010.

 

Les éléphants socialistes ont beau s'embrasser comme du bon pain devant les caméras de La Rochelle, chacun fourbit ses armes à l'approche des primaires du parti. S'ils nous chantent tous le même refrain indigné sur "l'été de honte" de Nicolas Sarkozy, le vrai jeu de massacres se fera entre amis…

 

Oubliées les petites phrases assassines. Classées les fraudes éhontées qui ont permis à Martine Aubry de prendre la tête du parti. Abandonnées les divergences idéologiques et les grandes haines de personnes. Les socialistes se la jouent apaisés.

 

Sauf qu'une fois les indignations hypocrites et les critiques à la politique de Sarkozy passées, qu'ont en commun tous ces prétendants à 2012 qui se détestent cordialement ? Quelle est la cohérence idéologique d'un parti qui abrite en son sein la Dame des 35 heures et le patron ultra-libéral du FMI ?

 

Exemple parmi tant d'autres de l'attelage bancal du PS de 2010. Sans projet. Coincé dans une opposition pavlovienne et parfois un peu puéril au gouvernement. Écoutons un peu ce qu'ont à nous dire les socialistes.

 

Un Etat qui protège et dorlote (le fameux concept du Care de Martine AUbry) à coups de subventions et d'assistanat. Nous n'en avons de toute évidence pas les moyens. Ensuite ? Rien ou si peu…

 

Déficit. Insécurité. Défense. Le PS n'a rien à dire… Les rares hurluberlus qui osent quelques propositions de bons sens (Ségolène Royal ou Manuel Valls sur la sécurité) sont ostracisés et mis sur la touche. Il ne fait pas bon avoir des idées au PS.

 

Pour l'instant les éléphants se contentent de sourire, de singer l'unité, en espérant que le désamour des Français à l'égard de Sarkozy leur offrira la victoire en 2012… Pas vraiment un programme de gouvernement !!!

Laisser un commentaire