HLM / pots de vin : à Sarcelles, ville socialiste ?

Et s'il fallait verser entre 500 et 5000 euros pour pouvoir avoir un logement HLM à Sarcelles ?

 

Le parquet de Pontoise vient d'ouvrir une enquête préliminaire pour déterminer si oui ou non des pots de vin devaient être versés à certains responsables municipaux pour pouvoir avoir le droit de faire partie des prétendants aux logements sociaux.

 

La responsable du service logement de la ville vient d'ailleurs d'être placée en garde en vue, hier, même si elle conteste les faits pour le moment.

 

François Pupponi, le maire socialiste de la ville, était-il au courant de ces malversations ? C'est aussi une question à laquelle l'enquête devra répondre.

On vous recommande

A propos de l'auteur myriamb

2 réactions à “HLM / pots de vin : à Sarcelles, ville socialiste ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.