Corée du Nord : grandes manoeuvres en vue pour la succession

 

Le dirigeants du parti communiste nord-coréen ont été convoqués d'urgence à Pyongyang pour une réunion imprévue. Selon plusieurs sources, cette réunion impromptue pourrait être le point de départ du processus de succession du dictateur Kim Jong Il au profit de son fils.

 

Les grandes manoeuvres pour la succession au sommet du régime totalitaire le plus fermé du monde ont donc débuté selon toute vraisemblance. Si Kim Jong Il a convoqué le plus grand rassemblement en 30 ans du parti communiste, tout laisse à penser qu'il souhaite lancer le processus de succession.

 

Le maître de la Corée du Nord a choisi son successeur. Il s'agit de son fils cadet, Kim Jong Un. Les analystes estiment que la convocation de l'assemblée du parti permettra de nommer ce dernier à un poste de clé en vue de sa montée en puissance et in fine de sa prise de pouvoir.

 

Des rumeurs évoquaient déjà la semaine dernière une visite conjointe de Kim Jong Il et de son fils en Chine. Un geste que beaucoup décrivaient comme une intronisation auprès du puissant allié chinois.

On vous recommande

A propos de l'auteur silesricains (24actu)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.