/>

Les syndicats font le choix du chaos, les usagers trinquent

Rédigé par didoulefou (24actu) le 07 septembre 2010.

 

A chaque rentrée sa grève… et ses galères pour les usagers français. Avec la réforme des retraites, l’occasion était trop belle pour les syndicats de ne pas montrer leurs muscles face à un gouvernement fragilisé.

 

Le rallongement de la durée de vie ? Connaît pas… Le déséquilibre démographique de la France ? Jamais entendu parler… Partisans de la théorie du chaos (héritage anarcho-marxiste mal digéré), les syndicats français s’apprêtent à lancer la guerre à une réforme que tout le monde sait utile et inévitable.

 

Mais comme le rallongement de la durée de travail fait légitimement grincer des dents chez les travailleurs, c’est l’occasion ou jamais de faire du bruit et de paralyser le pays. Il faut dire que nos syndicats adorent mettre la pagaille. Ça leur donne l’impression d’être important même si le taux de syndiqués n’a jamais été aussi faible en France !

 

Aujourd’hui donc, pagaille générale pour les malheureux (notamment du secteur privé) qui doivent aller travailler et ne peuvent se permettre le luxe d’une journée de farniente. Tant pis pour les trains et métros qui ne passeront pas, tant pis pour les quais et wagons bondés, pour les routes bouchonnées, les vols annulés,…

 

Une grève totalement inutile qui n’aura pour seul objet que d’empoisonner la vie des usagers français. Mais si ça amuse les syndicats…

Laisser un commentaire