/>

Aller beaucoup plus loin dans la réduction des niches fiscales

Rédigé par jackzemmourien le 13 septembre 2010.

Le gouvernement compte trouver 10 milliards d'euros de recettes supplémentaires l'an prochain en réduisant ces dispositions fiscales dérogatoires dans le budget 2011.

 

 

Ce budget doit faire entrer la France dans un effort de maîtrise des finances publiques sans précédent dans le pays depuis au moins un demi-siècle pour réduire le déficit public à environ 8% du PIB en 2010, à 6% en 2011, 4,6% en 2012 et 3% en 2013.

 

 

"Je proposerai dans le débat budgétaire des amendements pour aller plus loin, beaucoup plus loin dans la réduction des niches fiscales et sociales", déclare Gilles Carrez, rapporteur UMP du budget à l'Assemblée nationale, dans un entretien au Figaro.

 

 

Commentant les propositions du gouvernement, son homologue du Sénat, Philippe Marini, estime dans un entretien aux Echos que "le moins que l'on puisse dire, c'est que nous avons là de grandes marges d'amélioration!"

 

 

Le ministre du Budget, François Baroin, a invité la semaine dernière les parlementaires à faire preuve de mesure. "Evitons le toujours plus en matière de réduction des niches fiscales et des hausses d'impôt", avait-il expliqué.

 

 

La réduction des niches est le moyen privilégié par le gouvernement pour augmenter les recettes sans procéder à une augmentation générale des impôts afin de respecter une promesse de campagne de Nicolas Sarkozy.

Déjà 2 remarques sur cet article

  1. When I initially commented I clicked the -Notify me when new comments are added- checkbox and now each time a comment is added I get four emails with the identical comment. Is there any approach you possibly can remove me from that service? Thanks!

  2. wonderful post, very informative. I wonder why the other experts of this sector do not notice this. You must continue your writing. I'm confident, you have a huge readers' base already!

Laisser un commentaire