Le Monde retourne sa veste et veut la peau de Sarkozy

 

Naguère complaisant (pour ne pas dire à la botte) le journal Le Monde s'est mué ces derniers mois en véritable journal d'opposition. Nicolas Sarkozy ne fait plus rêver les journalistes. Pire, il ne leur fait même plus peur. La rédaction du plus illustre quotidien de France a donc décidé de se venger et d'avoir la peau de l'hyper-président.

 

L'univers médiatique est une courtisane bien difficile à satisfaire. Sur le long terme en tout cas. Adulé hier par les médias comme le remède miracle à l'immobilisme mitterrando-chiraquien, Nicolas Sarkozy est devenu en l'espace de quelques mois l'homme à abattre de la politique française.

 

Symbole de ce retournement de veste : Le Monde. La "référence" du journalisme à la française est allé plus loin qu'aucun autre dans la flagornerie aux premiers mois du mandat, avant de faire volte-face et de se joindre à la meute de l'anti-sarkozysme. Affaires, secrets d'Etat, rumeurs,… Rien ne lui est épargné !

 

Nicolas Sarkozy n'est sans doute pas De Gaulle ou Richelieu. Les médias se sont certes emballés dans l'euphorie réformatrice post-2007. Mais doit-on pour autant bruler ce qu'on a adoré ? Peut-on condamner d'un bloc une présidence qui a tout de même répondu à un certain nombre des attentes placées en elle ?

 

OK ! La France est choquée par le côté bling-bling de Sarko et de sa horde de ministres arrivistes ! Soyons réalistes, ce côté nouveau-riche qui révulse à juste titre les Français, se retrouve en premier lieu dans les milieux médiatiques qui font aujourd'hui leur beurre des critiques ?

 

Au-delà d'un style peu adapté à la fonction, Nicolas Sarkozy a tout de même mis en oeuvre un certain nombre des réformes qu'il avait promis aux Français. On peut être déçu (à juste titre) par l'action du gouvernement, mais de là à faire de Sarko un pestiféré, ce n'est pas très sérieux.

 

Au final, le fond du problème, c'est que beaucoup de journalistes, y compris au Monde, ont fait des courbettes pendant des années devant Sarko et se disent qu'à l'heure où il est en position de faiblesse, c'est le moment de frapper un bon coup derrière la tête.

 

Mais ne nous y trompons pas ! S'il est réélu en 2012, ces mêmes journalistes reviendront lui manger dans la main. Ceux du Monde comme les autres !

On vous recommande

A propos de l'auteur maximus (24actu)

1 réaction à “Le Monde retourne sa veste et veut la peau de Sarkozy”

  1. Merci de rappeler la plate grégarité de cette presse qui se croit intellectuelle.

    C'est lui faire honneur que de la soupçonner de veulerie.

    Dispose-t-elle seulement des capacités intellectuelles nécessaires à un esprit critique qui lui éviterait de crier avec les loups ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.