/>

Jean-Luc Delarue et la coke : un journaliste comme les autres ?

Rédigé par patsoul (24actu) le 15 septembre 2010.

 

Jean-Luc Delarue a été placé mardi en garde à vue dans le cadre d'une enquête liée à un trafic de cocaïne. Si l'on ne peut pas savoir pour le moment quelles sont ses responsabilités exactes dans l'affaire (selon la presse il consommerait plusieurs grammes chaque jour), celle-ci révèle néanmoins une face cachée du monde des journalistes où la cocaïne est devenue une banalité.

 

Tout le monde sait que la cocaïne est largement consommée depuis plusieurs décennies dans le monde de la nuit et du showbiz. On réalise peu à peu que les journalistes et plus globalement les médias sont aussi concernés par la banalisation de cette drogue aux effets désinhibants.

 

Les journalistes (notamment télé) font partie de cette jet-set des médias où un rail de coke est aussi commun qu'un verre de champagne. Jean-Luc Delarue représente à merveille cette frontière floue entre médias et monde du spectacle.

 

Et comme les journalistes se couvrent entre eux, on entend régulièrement parler de stars du cinéma ou de la chanson accrocs à la coke, mais jamais de journalistes. Jean-Luc Delarue pris le nez dans le sac, le tabou de la consommation de drogue par les journalistes va-t-il enfin tomber ?

 

Les médias français sont le seul pouvoir qui n'ait à rendre de comptes à personne. Ils peuvent accuser, écrire des articles basées sur des rumeurs,… et personne ne les contrôle. Le tout sous l'emprise de cocaïne ?

Laisser un commentaire