/>

Qui connait le “gourou des stars” de Rachida Dati ?

Rédigé par PourquoiPas le 20 septembre 2010.

Le Point publie les bonnes feuilles du livre de Michaël Darmon et Yves Derai consacré à Carla Bruni. Les auteurs reviennent sur la fameuse “affaire des rumeurs”…


Le 6 avril dernier,en écoutant la première dame de France sur Europe 1 , la France se demandait quelle pouvait être la teneur des rumeurs dont parlait Carla Bruni et qui scandalisaient le couple présidentielle. A l’époque Pierre Charon, conseiller du Président, s’était risqué à livrer le nom de Rachida Dati comme étant à l’origine des rumeurs.


Aujourd’hui la plupart d’entre nous, ne sait toujours pas ce que pouvaient bien dire, exactement, ces rumeurs. A peine sait-on qu’il s’agit d’infidélités.


Le livre de Darmon et Derai revient sur cette affaire dont l’Elysée n’était pas loin de penser qu’elle était le fruit d’un complot, rien qu’ça !


Sans surprise, nos deux journalistes, accusent Rachida Dati (et son amie, l’ex-femme d’un des frère de Nicolas Sarkozy) d’être à la source de ses rumeurs. Si je dis “sans surprise” c’est parce que le livre qu’ils avaient consacré à l’ancienne garde des Sceaux, Belle amie, laissait transpirer une certaine inimitié entre les auteurs et leur objet .


Le livre, d’après les extraits mis en ligne par Le Point, n’apporte pas la preuve d’une implication de Rachida Dati et reste même très vague sur ses explications. Si vague que j’ai des difficultés à comprendre comment les choses ont bien pu se dérouler, voici la citation choisi par Le Point :


“En ce début d’année 2010, les deux complices réitèrent ces rendez-vous discrets chaque fois qu’elles en ressentent le besoin, sans se douter qu’elles fournissent à leur gourou la matière pour un scandale prêt à exploser au coeur du pouvoir. Car en mars 2010, les rôles se sont inversés. Le mage n’est plus celui qui confesse, il se met à table. La police est remontée jusqu’à lui dans l’enquête sur les rumeurs d’infidélité qui touchent le couple présidentiel (…). Des informateurs de la police travaillant au cabinet de la maire du 7e arrondissement ont même révélé que le fameux gourou se déplaçait jusqu’à la mairie pour prodiguer ses conseils à Rachida Dati (…). Quand Carla Bruni-Sarkozy prend connaissance du compte rendu de l’interrogatoire (…), elle comprend que Sophie Douzal et Rachida Dati ont juré sa perte.”


Ainsi, si j’ai bien compris, Rachida Dati aurait “un gourou”. Un gourou qu’elle rencontrerait régulièrement et à qui elle confierait des ragots sur le couple présidentiel… Mouais…


Le hic, c’est qu’on ne voit pas bien ce qu’est “un gourou” dans ce cas précis. Est-ce un haut fonctionnaire ? Un journaliste ? Un politique ?


Le Point parle lui, “de gourou des stars”, est ce un conseiller en communication ? Un agent de “stars” .


En tout cas, cette histoire de “gourou” est une information qui mérite d’être approfondie. Qui peut bien être cette personne capable de répandre des rumeurs qui font trembler l’Etat français ?


Et puis, on pourrait se demander comment va réagir Rachida Dati en voyant qu’elle est toujours désignée comme celle par qui le scandale est arrivé alors qu’elle s’en était défendue vigoureusement, et avec succès puisque Carla Bruni avait affirmé ne pas croire à l’implication de la députée européenne ?



Sources : Le Post, Le Point, La Dépêche

Laisser un commentaire