Bertrand Cantat : le come back de la gauche irresponsable

Les journalistes sont en transe. Bertrand Cantat, le chanteur maudit de Noir Désir est remonté sur scène. Oubliée la folle nuit  de Vilnus. Oubliée la prison. L’icône de la gauche morale, le chantre des “combats solidaires” et de la lutte contre l’extrême-droite est de retour. A l’image d’une gauche incapable d’aligner ses actes aux principes qu’elle défend…


Bertrand Cantat a payé sa dette à la société. Personne ne peut lui reprocher de se produire à nouveau sur scène pour faire son métier… et accessoirement nous casser les pieds avec ses gémissements niaisement rebelles.


Néanmoins, le spectre de Marie Trintignant flotte encore dans les consciences de ses détracteurs comme de ses adorateurs. Le destin du chanteur bordelais est à jamais lié à ses engagements, ses combats… et à ce geste irréparable.


Bertrand Cantat n’est pas tout à fait un chanteur comme les autres. Des années durant il a fait son beurre d’une posture de rebelle militant. Le choc en a été d’autant plus grand lorsque ses fans ont découvert que le chevalier blanc, la force morale d’une jeunesse anti-Le Pen et anti-riches, pouvait à l’occasion cogner sa femme comme n’importe quel “beauf” du FN.


A son corps défendant, le chanteur est devenu le symbole de l’hypocrisie inhérente à la gauche française. Une posture de Saint-Just mal assumée qui ne colle pas avec les compromissions du quotidien.


Une gauche qui “n’aime pas les riches”, mais qui est pleine aux as. Qui dénonce le racisme, mais qui ne compte dans ses rangs que des “Français de souche”. Qui nous saoule de valeurs et de principes, mais adore la combine et les petits arrangements.

On vous recommande

A propos de l'auteur lateigne (24actu)

4 réactions à “Bertrand Cantat : le come back de la gauche irresponsable”

  1. lateigne j'ai juste honte pour toi.

    Comment peut-on laisser quelqu'un aussi incompétent écrire des "articles"..j'espère au moins qu'il/elle n'est pas payée..ce serait juste répugnant à l'image de cet "chose" qu'il/elle a écrit.

  2. Bravo Lateigne ! Enfin quelqu'un qui dénonce les hypocrisies d'une gauche bobo !

    Cantat et toute sa clique ne sont plus crédibles. Ils sont ridicules, ce sont des menteurs incapables d'appliquer à eux-même les principes qu'ils défendent !

    Ce mec, c'est une caricature d'artiste de Gauche. A vomir !

  3. L'article est salé , mais dans l'ensemble les vérités sont dites ;

    Après Bertrand Cantat à énormément de talent , donc politique ou pas il envoi du lourd

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.