/>

Retraites/grève : les syndicats prêts à “bloquer” le pays

Rédigé par lateigne (24actu) le 06 octobre 2010.

C’est une véritable tentative de coup de force auquel se préparent les syndicats français. Un déni de démocratie même. Face à une mobilisation qui s’essouffle, ils ont choisi l’option de la grève illimitée, du pourrissement et du blocage du pays.


Les Français ont compris et accepté depuis belle lurette la nécessité de l’allongement de la durée du temps de travail. Tout le monde connaît les données démographiques du problème…


Tout le monde sauf les syndicats, qui représentent si peu et si mal les travailleurs, et s’arque-boutent sur leurs “acquis” au risque de faire dérailler l’ensemble du système social français et de laisser aux générations futures des déficits abyssaux.


Pas de quoi empêcher nos anarcho-syndicalistes de brandir la menace du blocage et de préparer gentiment la paralysie du pays pour la semaine prochaine. Il faut dire que les centrales sentent que la situation leur échappe et sont prêts à abattre leur dernier atout.


Un atout qui est un véritable coup de force et un déni de démocratie. Nicolas Sarkozy a été élu en 2007 sur la promesse de cette réforme et il la met en oeuvre. Personne ne doute que peu de syndicalistes de la CGT ou de Sud ont voté pour le candidat UMP, mais cela ne leur donne pas le droit d’insulter la volonté souveraine de la Nation.


Protester. Manifester. Rencontrer le gouvernement pour faire pression et obtenir des aménagements, tel est le rôle des syndicats. Exiger sous la menace d’une grève illimitée le retrait pur et simple d’une réforme majeure du quinquennat, ça frise le totalitarisme !


D’où Messieurs Thibault, Mailly et dans une moindre mesure Chérèque tiennent leur légitimité ? D’élections prud’hommales dont le taux d’abstention est de 75% ! D’un taux de syndicalisation (8% !!!) qui est le plus bas d’Europe !


Les syndicats français ne représentent hélas qu’une frange radicale des travailleurs français. A partir de là, pourquoi discuter avec ces syndicalistes irresponsables ? Parce qu’à la manière de maîtres-chanteurs, ils remettent continuellement la menace du chaos sur le tapis…

Déjà une remarque sur cet article

  1. "Les Français ont compris et accepté depuis belle lurette la nécessité de l’allongement de la durée du temps de travail. Tout le monde connaît les données démographiques du problème…"

    Faux et archi faux. Avec l'augmentation de la productivité, l'argument démographique tombe. Le déficit est facilement finançable et rien ne justifie de faire payer à 85% les salariés quand le capital bénéficie de ruineuses autant que massives exonérations de cotisations. Et la dernière enquête en date donne 71% des Français qui soutiennent la mobilisation. Donc ils n'ont pas "compris" ce que vous prétendez, ils se révoltent au contraire ! Vous dîtes la même chose que l'UMP. Vous mentez.

Laisser un commentaire