Retraites : vraiment spontanée, la grève des lycéens ?

La grève des lycéens contre la réforme des retraites tombe à pic pour les syndicats et l’opposition. Les raisons de cette soudaine mobilisation sur un sujet qui ne les concerne pas directement et dont on peut imaginer qu’ils ne maîtrisent pas forcément sont floues. Peut être l’influence toujours très marquée du Parti socialiste auprès de ces syndicats fantoches…


Quoi de plus facile que de mobiliser les lycéens ? Pas de retenue sur salaire, d’interminables heures de cours séchées, et une ambiance de contestation et de kermesse juvénile entre potes.


Quand on connait en outre les liens étroits (et c’est un euphémisme) qu’a toujours su maintenir le parti socialiste avec les dirigeants de ces pseudos syndicats, on est moins étonné de voir les lycéens sur le pied de guerre à l’heure où opposition et syndicats font le choix du bras de fer contre le gouvernement.


Les associations de parents d’élèves s’inquiètent d’ailleurs de ces manipulations et des tentatives de blocages dans plusieurs lycées… sans parler des incidents intervenus en marge des rassemblements de lycéens.


En jouant avec le feu et l’enthousiasme de notre jeunesse, la gauche porte depuis longtemps une lourde responsabilité sur le désenchantement qui s’ensuit lorsque ces jeunes réalisent qu’ils se sont faits manipulés pour satisfaire aux ambitions inavouables de responsables politiques qu’ils ne connaissent même pas.

On vous recommande

A propos de l'auteur didoulefou (24actu)

3 réactions à “Retraites : vraiment spontanée, la grève des lycéens ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.