/>

TF1 : tête de turc facile de la bien-pensance de gauche

Rédigé par lateigne (24actu) le 09 octobre 2010.

Faute d’idées constructives, Arnaud Montebourg a réussi son coup pour faire parler de lui. Taper sur TF1, la télévision “de la droite, du fric et de l’individualisme” dixit l’intéressé… Des lieux communs démagos dont se délectent depuis les bonnes consciences de gauche et la petite clique médiatique.


C’est vrai que face à la posture résolument de gauche de 90% des journalistes français, TF1 fait figure d’ovni. Les rédactions se gaussent volontiers de la vulgarité d’Arthur ou de la “plouquerie” invétérée d’un Jean-Pierre Pernaut, promu par les élites parisiennes archétype du “beauf”.


Le 13 heures de la Une est-il franchouillard ? Sans doute. Est-ce une raison pour les journalistes et les intellos de lui cracher au visage avec un mépris et une délectation qui se lit entre les lignes ?


Peut-être n’est-il pas illogique finalement que la “France profonde” ou la “Province” comme la décrivent avec un incommensurable mépris nos grandes âmes de gauche, puisse avoir un moment de télévision qui lui ressemble et qui retranscrive ses réalités.


Que les choses soient claires, cette “France TF1” que les élites de gauche détestent, est beaucoup plus représentative que nos banlieues, nos minorités, et tous les autres thèmes sur la “France métisse” dont on nous rabat les oreilles à longueur de journée.


Les médias et l’élite de gauche françaises vivent dans une bulle et ils n’apprécient pas que le succès insolent de TF1 vienne leur rappeler leur autisme. N’en déplaise à Libé, l’Expo Clark est peut être très tendance mais n’est en aucun cas un reflet de la culture française (fort heureusement du reste !).


Par snobisme, la grande majorité des médias français se sont coupés du Peuple. Ils ne pardonnent pas à TF1, avec ses outrances et parfois du mauvais goût, de s’attacher à proposer des programmes fédérateurs non pour la France fantasmée des intellos de la rive gauche, mais pour la France réelle.


Au-delà de la morgue aristocratique d’Arnaud Montebourg, c’est le fond de son raisonnement qui ne tient pas la route. TF1 n’a pas failli à sa mission de service public en proposant des programmes qui rassemblent les générations et les communautés qui font notre pays. Au contraire.


C’est la seule chaine à avoir accepté cet engagement quand France 2 (dont la qualité des programmes vaut bien celle de TF1) est incapable de relever ce défi.

Déjà une remarque sur cet article

  1. […] abêtissante de la majorité des programmes de télévision, programmes qui ne sont malheureusement pas l’apanage de TF1. Mais il se trompe de […]

Laisser un commentaire