/>

Le PS souffle sur les braises et appelle à la responsabilité

Rédigé par lateigne (24actu) le 13 octobre 2010.

Le parti socialiste n’est pas à une inconséquence prêt ! Incapable de proposer des alternatives crédibles et audibles à la politique du gouvernement, le PS joue un double-jeu hypocrite et dangereux sur la réforme des retraites. Quand radicalisation du discours et appel au calme font bon ménage…


En tête des cortèges, les dirigeants socialistes tentent de se convaincre qu’ils ont renoué le contact avec le “peuple de gauche”. Ils surfent en réalité sur la mobilisation syndicale et ne font qu’appuyer les discours les plus radicaux des manifestants.


Voilà belle lurette que le PS n’a rien à proposer aux Français. Quelles solutions pour sauver le système de retraites par répartition face à l’allongement de la durée de vie ? Ils n’en savent fichtre rien !


En revanche ce qu’ils savent, c’est que le moment est idéal pour surfer sur le ras le bol du sarkozysme et torpiller l’une des réformes centrales de son mandat… Ou en tout cas affaiblir la majorité avant 2012.


Du coup, toutes les occasions sont bonnes pour enfoncer la droite et attiser le feu autour de la mobilisation… tout en appelant officiellement au calme et à “la responsabilité”.


“L’entêtement (du gouvernement) ne mène nulle part si ce n’est à des risques d’affrontement… il faut faire preuve de responsabilité”, a déclaré Martine Aubry dans un communiqué sublime d’hypocrisie.


Après le chantage au blocage des syndicats, le PS se lance dans le chantage à la violence et aux débordements… Des menaces qui passent d’autant mieux qu’elles sont proférées sur le ton du conseil et de l’appel au calme.

Laisser un commentaire