/>

Lycéens : Ségolène Royal met le feu, puis ment éhontément

Rédigé par didoulefou (24actu) le 14 octobre 2010.

Ségolène Royal a attisé le feu mardi soir sur TF1 en appelant les lycéens à manifester contre la réforme des retraites… avant de mentir le lendemain en affirmant qu’elle n’a jamais tenu ses propos.


Est-il plus grave pour un dirigeant politique d’appeler par opportunisme des lycéens, mineurs pour la plupart, à manifester pour affaiblir le gouvernement au mépris des risques qu’il leur fait courir, ou de mentir éhontément dès le lendemain en niant des propos diffusés en direct sur le 20 heures de TF1 ?


Ségolène Royal a fait les deux. En déclarant dans un premier temps : “les jeunes sont responsables et savent pourquoi ils descendent dans la rue. Je leur demande d’ailleurs de descendre dans la rue, mais de façon très pacifique”.


Puis en niant moins de vingt quatre heures plus tard avoir tenu ces propos : “je n’ai jamais appelé les jeunes à manifester dans la rue”, a-t-elle déclaré avant de s’émouvoir de la “déformation et l’instrumentalisation” de ses propos.


Des propos qui ont d’ailleurs choqué jusque dans les rangs du parti socialiste. Manuel Valls, l’un des rares éléphanteaux un peu sérieux, a notamment jugé que “le rôle du PS n’est pas d’appeler la jeunesse à descendre dans la rue”.

Déjà 9 remarques sur cet article

  1. Arthur dit :

    A 40 secondes de la vidéo Ségolène Royal dit : "Les jeunes sont assez grands pour savoir ce qu'ils doivent faire. A 15 ans, à 16 ans, je pense que les jeunes sont responsables, et savent pourquoi ils descendent dans la rue. Je leur demande d'ailleurs de descendre dans la rue mais de façon très pacifique…"

    Cette dernière phrase est celle reprise dans tous les médias. On y comprend clairement que Ségolène Royal appelle les jeunes à manifester. Cependant si on regarde ce qu'elle dit avant : "les jeunes sont assez grands pour savoir ce qu'ils doivent faire", on constate que tout ceci n'est pas bien clair.

    Continuons.

    Laurence Ferrari lui demande alors à 2 min 10 : "Donc vous les appelez à redescendre dans la rue dès demain, dès jeudi, dès samedi… ? Royal répond : "C'est à eux d'en décider". Ferrari relance : "C'est vous qui venez de les appeler". Royal éclaircit ses propos "Non, j'ai dit que si ils redescendaient dans la rue il fallait qu'ils le fassent très calmement parce que sinon le pouvoir va exploiter le moindre incident pour décrédibiliser ce mouvement"

    Ségolène Royal explique clairement dans ce deuxième passage qu'elle n'appelle pas les jeunes à manifester, or, les médias, l'UMP ne retiennent que sa 1ère phrase, mal tournée. Venant de l'UMP ce n'est pas étonnant, mais venant des médias ?..

    Lu sur LePost.

    Tas de menteurs…

  2. claudagde dit :

    D'accord avec arthur. Ségolène a bien précisé "c'est aux jeunes de savoir ce qu'ils doivent faire"…

    Mais c'est tellement plus simple de créer de toute pièce une polémique pour éviter de parler du fond du problème des retraites … et du reste.

    D'ailleurs les jeunes qui sont assez responsables de leurs actes pour aller en prison dès 10 ans , ne le seraient plus pour l'UMP dès qu'il s'agit de leur avenir???

  3. Pierrot Gourmand dit :

    "Je leur demande d'ailleurs de descendre dans la rue mais de façon pacifique" : Plus explicite impossible !

    Elle aurait du dire "S'ils doivent descendre dans la rue je leur demande de le faire pacifiquement"

    Elle a donc demandé aux "jeunes" de descendre dans la rue.

    C'est cela la sémantique… Et Dieu sait si les Politiques sont coachés pour toujours utiliser d'une bonne sémantique…

  4. Nicolas dit :

    la droite comme la gauche personnes de correct mais alors SEGOLENE qu'elle saloperie cette femme!

  5. Lioncey dit :

    L'appel de Ségolène aux lycéens

    en Image =>

    http://img529.imageshack.us/img529/8264/segolener

  6. […] lycéenne, récolte la tempête des casseurs ! Les leaders socialistes qui ont discrètement (ou publiquement) appelés les lycéens à aller dans la rue pour contester la réforme des retraites ne pouvaient […]

  7. guillaume dit :

    cette femme est d'extrême droite

  8. maxx dit :

    "D’ailleurs les jeunes qui sont assez responsables de leurs actes pour aller en prison dès 10 ans "

    Ceux qui sont concernés par ça, ça s'appelle pas vraiment un jeune.

  9. Antoine dit :

    Ségolène = attardée

Laisser un commentaire