Marine Le Pen se fait taper dessus par la presse du FN

Rédigé par lateigne (24actu) le 17 octobre 2010.

Bruno Gollnisch n’a peut être pas le charisme et les relais médiatiques de sa rivale pour prendre la tête du Front National, mais il peut compter sur quelques soutiens de poids au sein des mouvances d’extrême droite proches du FN, notamment certains journaux qui tapent volontiers sur Marine Le Pen.

Minute et Rivarol, les deux principaux médias d’extrême droite ont semble-t-il fait leur choix. A la favorite et héritière “naturelle” de Jean-Marie Le Pen, ils préfèrent le grognard de toujours.

La preuve que Bruno Gollnisch, “ringardisé” dans les médias face à une Marine Le Pen incarnant le renouveau d’un FN “fréquentable”, demeure incontournable dans la maison FN.

Homme de réseaux et principal idéologue du parti depuis 25 ans, il est respecté chez les frontistes historiques.

Et si l’ascension annoncée de Marine Le Pen jusqu’à la présidence du Front national se révélait plus périlleuse qu’escompté ? Et si l’influence du vieux chef ne suffisait pas à amadouer des militants qui connaissent et estiment depuis longtemps Bruno Gollnisch ?

Déjà 2 remarques sur cet article

  1. Jacques dit :

    Je ne vois pas en quoi Bruno Gonnisch représenterait le "ringardisisme"….!

    De très nombreux jeunes le choisissant d'ores et déjà comme futur président du Front-National.

    Voici, une nouvelle fois, un procès d'intention.

  2. Yohans dit :

    Bonjour,

    Voila un petit sondage que j'ai trouvé pour compléter l'article:

    http://www.actualite-sondages.fr/politique/pensez

Laisser un commentaire