Retraites : racailles et lycéens mettent le feu à Lyon

Rédigé par lateigne (24actu) le 20 octobre 2010.

La grève des lycéens contre la réforme des retraites prend la tournure escomptée par les dirigeants socialistes qui ont appelé les mineurs à descendre dans la rue : le chaos et la violence se généralisent. A Lyon, ce sont des scènes de pillage et de guerre civile qui se sont déroulées.

Voitures brulées et renversées, magasins pillés, affrontements avec la police. Ségolène Royal a réussi son coup en conviant au bal des protestataires ces citoyens si responsables que sont les lycéens.

Qui dit lycéens, dit également hordes de racailles qui descendent de banlieues pour se joindre aux cortèges et “foutre le bordel”. Le scénario était écrit d’avance et ne surprend personne.

La violence des affrontements mardi à Lyon n’est que la conséquence logique de la manipulation de la jeunesse à des fins politiciennes. En mettant les lycéens dans la rue, socialistes et syndicalistes savaient qu’il y aurait inévitablement des débordements.

Mais si les bonnes âmes de gauche trouvent normal que le centre de la deuxième ville de France soit bouclé en pleine après-midi par peur de pillages et de scènes de guérilla, qu’elles se rassurent : tant que durera le mouvement lycéen, on assistera à des scènes du même acabit.

Et sans doute pire quand on connait la viralité de la violence de banlieue. Pas sur que les “jeunes” du 9-3 n’aient pas envie de montrer qu’ils peuvent faire plus de dégâts que leurs petits camarades lyonnais…

Déjà 9 remarques sur cet article

  1. Ulisse Leon Broglie dit :

    N'en avez vous pas assez de dire de raconter des idioties a longueur de colonnes

  2. Cedric dit :

    Les parents n'ont qu'à éduquer leurs gosses et pour ceux qui ne le peuvent pas, qu'on ouvre des camps militaires à cet effet.

  3. julie dit :

    Sarkozy aime mettre le feu au pays pour après venir faire le pompier qui règle tout… On a tout compris. C'est un peu fort de café d'accuser les autres quand on gouverne de cette façon depuis 3 ans. Il est irresponsable; le pays retrouvera le calme en 2012, mais c'est long … trop long.

  4. […] sont très prisés par la racaille de banlieue, ont été visés par les émeutiers ». 24heuresactu met dans le même sac « racaille et lycéens » et crie à la manipulation : […]

  5. guillaume dit :

    enfin un article sans langue de bois, ça se fait rare

  6. […] C’est ni plus ni moins ce que dit le rédacteur en chef du Monde, Eric Fottorino, dans son éditorial du jour. « La décision de prendre nos publications en otage » est « intolérable car irresponsable », écrit le journaliste qui hier encore saluait le mouvement de contestation, mettant notamment en lumière l’engagement citoyen des lycéens… […]

  7. cesiteestunemerde dit :

    ce site est honteux, cet article reactionnaire et fasciste egalement… le drame du net ? cette mediocrité… j'espere que vous comprennez l'inutilité totale de votre torchon.

  8. […] lire les médias, on pourrait croire que les lycéens qui manifestent, brulent des voitures et cassent des magasins, sont habités d’une conscience civique inébranlable qui les pousse à faire le choix […]

  9. Guitaropathe dit :

    Qui a écrit ce torche-cul? Tout ce que j'ai vu c'est "manifester c'est mal", "la jeunesse est manipulée par la gauche", et en plus on essaie de nous faire croire qu'on est en guerre civile. Et à quel moment on évoque le comportement autocrate de Sarko depuis le début de son mandat? A quel moment on évoque la façon dont il instrumentalise les problèmes d'insécurité?

    tsss

Laisser un commentaire