Scoop : Le Monde dénonce une grève “intolérable” et “irresponsable”

Changement de ton hallucinant mercredi dans la ligne éditoriale du Monde. Le quotidien qui depuis près d’un mois assure une couverture pour le moins complaisante du mouvement social contre la réforme des retraites a viré de bord… pour dénoncer la grève des syndicats des métiers du livre qui empêche l’ensemble des journaux de paraître.


Il semblerait que face à leurs intérêts particuliers, les journalistes du Monde en oublient leur esprit de contestation à l’égard du gouvernement et se range du côté des réactionnaires qui veulent casser la grève.


C’est ni plus ni moins ce que dit le rédacteur en chef du Monde, Eric Fottorino, dans son éditorial du jour. “La décision de prendre nos publications en otage” est “intolérable car irresponsable”, écrit le journaliste qui hier encore saluait le mouvement de contestation, mettant notamment en lumière l’engagement citoyen des lycéens


Tout un symbole de l’hypocrisie de la presse française. Le Monde, qui léchait gentiment les bottes du sarkozysme quand celui-ci était au zénith, et qui est passé sans vergogne ni transition dans l’opposition la plus hystérique…


Pour finir, une petite phrase d’Eric Fottorino qui prépare sans doute à l’heure qu’il est une édition au vitriol contre la casse sociale de Nicolas Sarkozy : “Une nouvelle fois, ce sont des éléments minoritaires et incontrôlés de la CGT qui ont imposé cette politique de l’arbitraire, sans en mesurer les conséquences”… Laurence Parisot n’aurait pas dit mieux.

On vous recommande

A propos de l'auteur lateigne (24actu)

2 réactions à “Scoop : Le Monde dénonce une grève “intolérable” et “irresponsable””

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.