La police scandalisée par le dérapage de Jean-Luc Mélenchon

Rédigé par maximus (24actu) le 26 octobre 2010.

Synergie, l’un des principaux syndicats policiers, a demandé au ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux, d’engager des poursuites à l’encontre de Jean-Luc Mélenchon. Les policiers sont scandalisés du dernier dérapage du leader du Front de Gauche qui a affirmé dimanche que des policiers étaient infiltrés parmi les casseurs des manifestations.


Le syndicat s’est déclaré “indigné” par les propos de Jean-Luc Mélenchon qu’ils jugent “irresponsables et injurieux”, a affirmé Mohamed Douhane, l’un des responsables du syndicat.


«Compte tenu de ces propos infamants, nous réclamons une réaction forte du ministre de l’Intérieur afin d’obtenir des poursuites judiciaires», a poursuivi le policier.


Dimanche, Jean-Luc Mélenchon a affirmé que dans les manifestations contre la réforme des retraites, il y avait « des personnes infiltrées qui jettent des pierres, cassent des vitrines et ensuite sortent des brassards de police ». Il n’a apporté aucune preuve à ses accusations.

Déjà une remarque sur cet article

  1. franck dit :

    « Tout participant à une manifestation publique, en dissimulant volontairement son visage dans le but de ne pas être identifié, serait puni de l'amende prévue pour les contraventions de 5ème classe: 1.500 euros. En cas de récidive dans un délai d'un an, l'amende peut être portée à 3.000 euros »

    Et maintenant quelques jolies photos :
    http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=9448

    Mince, des policiers sont hors la loi.

    Et Mélenchon doit attendre les poursuites judiciaires dans la sérenité.

Laisser un commentaire