La police scandalisée par le dérapage de Jean-Luc Mélenchon

Synergie, l’un des principaux syndicats policiers, a demandé au ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux, d’engager des poursuites à l’encontre de Jean-Luc Mélenchon. Les policiers sont scandalisés du dernier dérapage du leader du Front de Gauche qui a affirmé dimanche que des policiers étaient infiltrés parmi les casseurs des manifestations.


Le syndicat s’est déclaré “indigné” par les propos de Jean-Luc Mélenchon qu’ils jugent “irresponsables et injurieux”, a affirmé Mohamed Douhane, l’un des responsables du syndicat.


«Compte tenu de ces propos infamants, nous réclamons une réaction forte du ministre de l’Intérieur afin d’obtenir des poursuites judiciaires», a poursuivi le policier.


Dimanche, Jean-Luc Mélenchon a affirmé que dans les manifestations contre la réforme des retraites, il y avait « des personnes infiltrées qui jettent des pierres, cassent des vitrines et ensuite sortent des brassards de police ». Il n’a apporté aucune preuve à ses accusations.

On vous recommande

A propos de l'auteur maximus (24actu)

1 réaction à “La police scandalisée par le dérapage de Jean-Luc Mélenchon”

  1. « Tout participant à une manifestation publique, en dissimulant volontairement son visage dans le but de ne pas être identifié, serait puni de l'amende prévue pour les contraventions de 5ème classe: 1.500 euros. En cas de récidive dans un délai d'un an, l'amende peut être portée à 3.000 euros »

    Et maintenant quelques jolies photos :
    http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=9448

    Mince, des policiers sont hors la loi.

    Et Mélenchon doit attendre les poursuites judiciaires dans la sérenité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.