/>

Alliance UMP/FN : qui veut la peau de Christian Vanneste ?

Rédigé par lateigne (24actu) le 30 octobre 2010.

Le délire anti-FN a la peau dure à l’UMP. En moins de 24 heures, deux ministres ont demandé le départ du parti majoritaire du député Christian Vanneste. Son crime : s’être posé la question d’une alliance entre l’UMP et le Front National.


Il y a quelque chose de religieux, presque obscurantiste, dans la façon dont un certain nombre de dirigeants de l’UMP ont jeté l’anathème sur Christian Vanneste et sa proposition de “pacte avec le diable fasciste”…


Après Rama Yade, c’est au tour de Nathalie Kosciusko-Morizet de demander le départ du député sacrilège. Les deux starlettes du gouvernement estiment qu’un élu de l’une des régions où le FN fait ses plus gros scores, n’a même pas le droit de se poser la question d’une hypothétique alliance.


Que l’on argumente sur les incompatibilités idéologiques entre droite parlementaire et extrême-droite, très bien ! Mais que l’on se lance dans une chasse aux sorcières moyenâgeuse à l’encontre d’un élu qui pose tout haut la question que de nombreux électeurs de droite se posent tout bas, c’est absurde.


On retrouve à cette occasion les vieux réflexes pavloviens de l’époque Chirac qui ont coûté (notamment) les législatives de 1997… et le gouvernement Jospin/Aubry/DSK qui allait avec.


Christian Vanneste est un homme politique hors norme comme pouvait l’être le regretté Georges Frêche. Un politicien qui ne rentre en tout cas pas dans les petites cases étriquées de l’échiquier polique de NKM ou Rama Yade.

Déjà 2 remarques sur cet article

  1. Régis dit :

    Il y a de toute évidence une scission possible à venir de l'UMP sur ce sujet !! Par contre, ce qui me fait rire, dans un 1er temps les anti-FN gagneront avec les autres biens pensants de la fausse droite !! Mais ça ne durera pas avec l'évolution de notre société vers plus de violence !! Un jour, l'alternance jouera en faveur des pro alliances UMP-FN, c'est évident quand on regarde les résultats de 2002 et 2007 !!

  2. […] et de la radicalisation. En soutenant les affiches anti-islam et en dénonçant fermement toute possibilité d’alliance avec l’UMP, l’héritière du clan Le Pen va à contre-courant de sa stratégie de […]

Laisser un commentaire