/>

AME : le PS nous ressort son chantage à l’extrême-droite

Rédigé par lateigne (24actu) le 03 novembre 2010.

L’Assemblée nationale s’apprête à mettre un terme à un scandale républicain en demandant aux clandestins désireux de se faire soigner en France le versement d’un forfait (symbolique) de 30 euros.


Un scandale pour le Parti socialiste qui voit dans l’arrêt de la gratuité aux sans-papiers une “passerelle” de l’UMP vers l’extrême-droite.


A quel titre les personnes vivant illégalement en France seraient les seules à être soignées gratuitement grâce aux contribuables ?


Derrière l’impératif humanitaire de soigner les indigents (tous les clandestins ne le sont d’ailleurs pas), la mesure symbolique de l’Assemblée nationale qui demande aux sans-papiers de verser un forfait annuel dérisoire pour être soignés est de pur bon sens.


Une démarche qui ne plait pas au Parti socialiste qui remet pour l’occasion une couche de son sempiternel chantage à l’extrême-droite. Les responsables socialistes n’ont-ils donc pas encore compris que plus personne n’a peur de leurs condamnations pour “lepénisation”.


A l’origine de la polémique, l’Aide médicale d’État (AME) une agence publique qui prend en charge les coûts de santé des immigrés clandestins… des coûts estimés à 600 millions d’euros par an.


Jusqu’à présent, l’AME proposait une couverture santé à tous les clandestins sans demander de contreparties… mais les méchants fascistes de l’UMP ont décidé de réclamer une participation de 30 euros pour bénéficier de notre système de santé.

Déjà 3 remarques sur cet article

  1. lili-du-bassin dit :

    30 euros par an pour un accès à la gratuité des soins comme la CMU, c'est donné, c'est un appel pour faire venir les clandestins en France. Moi si je me fait soigner à l'étranger, c'est ma secu qui paie. Cette AME pour les étrangers devrait être supprimée, leur pays d'origine devrait payer.

  2. Keke dit :

    Les socialistes ont toujours été des irresponsables. Quant aux centristes au Sénat qui ont également soutenus les socialistes et bien il faut les virer aussi.

    Marine Le Pen va s'en charger avec les électeurs puisque le peuple n'a pas droit au référendum comme en Suisse et que ces irresponsables-là votent sans l'aval du peuple que les Français doivent encore payer et toujours payer alors que nous avons une dette colossale.

  3. Martino dit :

    Bien sûr que l'AME devrait être supprimée totalement, mais les politiciens du Sénat à majorité de gauche ont décidé seul sans l'aval du peuple qui n'est jamais interrogé par référendum. Les politiciens Suisse respectent le peuple, pas les nôtres, hélàs.

    La gauche veut donner des voix au FN pour diviser la droite et être élue à la Présidentielle, mais elle a "tout faux". Elle va prendre une belle dérouillée. Il suffit de dénoncer le scandale qui vient de se produire au Sénat, majoritairement de gauche, mais les centristes politiciens y ont contribué, je le répète, sans l'aval du peuple français qui pense autrement. C'est simple, je vais demander à la droite populaire et mettre en ligne un référendum sur le sujet.

Laisser un commentaire