Nicolas Sarkozy : VRP de luxe des entreprises françaises

Nicolas Sarkozy a enfilé son costume de VRP des entreprises françaises lors de la visite officielle du président chinois Hu Jintao. Et les résultats sont au rendez-vous avec une moisson de contrats records entre la France et la Chine.


Plusieurs milliards d’euros de contrats pour Alcatel, Total ou Airbus. Des résultats inespérés en cette période de reprise économique molle, qui confortent la France et ses géants industriels.


Qui dit contrats, dit emplois sauvés et créés dans notre pays. Une manne non négligeable qui méritait bien l’implication du président de la République, qui a usé de ses talents de négociateur pour plaider la cause des entreprises nationales.


Les traditionnels grincheux dénonceront la situation des droits de l’Homme en Chine. Certes, mais est-ce une raison pour handicaper nos entreprises nationales et renforcer nos concurrents américains ou asiatiques ? C’est surtout par le développement de ses relations d’affaire avec les pays libres que la Chine se libéralisera.

On vous recommande

A propos de l'auteur didoulefou (24actu)

1 réaction à “Nicolas Sarkozy : VRP de luxe des entreprises françaises”

  1. VRP des entreprises françaises ? Je pense qu'il y a erreur dans la formulation… VRP des entreprises cotées au CAC 40 rien d'autre.

    Aucune PME, TPE ou PMI : 100% des marchés confiés à des entreprises qui n'hésitent pas quotidiennement à sous-traiter bien en dehors de nos frontières.

    A quand un Small Business Act français ??!!!

Répondre à Pierrot Gourmand Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.