/>

Pierre Bergé : Le Monde aux mains du mécène de Ségolène Royal

Rédigé par lateigne (24actu) le 05 novembre 2010.

Où sont passés les hérauts de la transparence républicaine qui dénoncent depuis des mois les collussions (supposées) entre Nicolas Sarkozy et le monde médiatique ? Le principal mécène de Ségolène Royal, argentier de longue date du Parti socialiste, prend le contrôle du premier quotidien de France sans que personne n’y trouve rien à redire.


Y aurait-il deux poids, deux mesures lorsque l’on parle de déontologie journalistique ? Une qui concernerait Nicolas Sarkozy, nouvelle incarnation de Big Brother ; et une autre pour les autres, en particulier de gauche.


Le milliardaire Pierre Bergé, principal financier de l’association politique Désirs d’Avenir de Ségolène Royal et militant delongue date du parti socialiste, est une des trois personnes qui viennent de racheter Le Monde avec Xavier Niel et Matthieu Pigasse.


Outre que l’argent n’a manifestement pas la même odeur quand elle est dans une poche de gauche, cette acquisition fait peser de lourdes questions sur l’impartialité du premier quotidien d’information de France : non seulement par le nombre de ses lecteurs, mais également par le poids politique et moral que sa longue et riche histoire lui confèrent.


Pourtant, pas une de ces bonnes âmes qui dénoncent sans relâche et sans aucun élément “l’oligarchie sarkozyenne” et ses liens ambigus avec les médias, n’a relevé le paradoxe de voir un (très) proche du PS tenir les cordons de la bourse du Monde.


La clique médiatico-politique de gauche vit dans une réalité tellement éloigné du bon sens, que personne ne se pose la question (ne parlons même pas d’indignation) de savoir s’il n’y a pas là un conflit d’intérêt du plus mauvais goût à deux ans des présidentielles.

Déjà 3 remarques sur cet article

  1. véronè dit :

    Bonjour,

    il est bon de rappeler que l'info ds les médias en France n'est pas favorable aux cadres associatifs, aux syndicats, aux partis politiques de gauche élargi…..le constat qui est fait montre ces liens étroits entre le pouvoir actuel, les grands médias, le monde industriel…ce qui veut dire que 60 millions de français ont droit à 5% de présence sur ces grands médias…..éloquent n'est ce pas…? si vous lisez le monde, son contenu reste très objectif,impartial, éducatif pour la jeunesse, culturel, contradicteur sur des choix politiques….et pour l'instant très peu de présence de Mme Royal….!heureusement que ce journal existe et fonctionne de cette façon, redonne de l'espoir à des millions de gens qui ont soif d'infos objectives…Mr Sarkozy en personne a essayé de d'influencer le rachat du monde…! en 1980 rappelez vous la création de radios libres par François mitterrand tellement le pouvoir verrouillait tout.. c'est notre histoire couverte d'injustices, passée certes , mais il semble que l'on y retourne….et votre article donne cette impression….pour autant effectivement la transparence républicaine pourrait s'appliquer à tous…je dis bien à tous….! en proposant un fonctionnement d'équilibre de l'information en général, de manière à permettre l'expression dans toute sa diversité…!

  2. titine69 dit :

    Fantastique!

    Un site internet entièrement dédié à Ségolène Royal!

    Et que de contre-vérités!

    Heureusement que Le Monde n'a pas été racheté par le Groupe qui possède déjà tout et que l'information reste diversifiée dans ce journal.

  3. Rebous dit :

    Où "la teigne" (un pseudo qui lui correspond bien) a-t-il vu que Bergé "prend le contrôle" du Monde ? Je rappelle que la société des journalistes a acceptéla prise de participations de ce trio au capital du journal, face à ceux que Sarko a cherché à imposer.

Laisser un commentaire