Wikipedia : l’encyclopédie en ligne noyautée par des gauchistes

Rédigé par maximus (24actu) le 05 novembre 2010.

La version française de l’encyclopédie en ligne Wikipedia, l’un des plus beaux projets collaboratifs du Web, est-il entre les mains d’activistes gauchistes ? Le parti-pris et les censures idéologiques qui abondent sur cette plateforme laissent à penser que oui. Quand l’idéologie domine la connaissance !

Gens de droite. Catholiques. Iconoclastes en tous genre. Passez votre chemin ! Le projet Wikipedia (dans sa version francophone) n’est pas fait pour vous.

Vous pourrez bien sûr tenter de mettre votre grain de sel dans le débat sur les OGM, le nucléaire ou la contraception (mais aussi sur n’importe quel sujet), mais vous serez immédiatement réduit au silence par la pensée dominante de la communauté des wikipédiens qui jetteront vos contributions aux oubliettes.

Une pensée dominante très à gauche… et très hostiles à ceux qui ne pensent pas comme elle. Les modifications (même sourcées) qui ne vont pas dans le sens de la communauté sont supprimés tandis qu’a contrario, les tournures assassines sont immanquablement collées aux personnes et aux thèmes que les wikipédiens ont dans le nez.

Un parti-pris qui a fini par lasser les plus modérés, ce qui renforce encore l’hégémnonie des extrémistes. Le plus navrant est que ce travers idéologique est propre  la France. La version anglophone de l’encyclopédie est beaucoup plus neutre et se borne à sa mission informative. Ce qui est très bien.

En se transformant en outil de propagande, Wikipedia se tire une balle dans le pied en même temps qu’elle gâche ce qui constitue sans doute la plus belle aventure d’Internet, avec un échange gratuit et objectif d’information.

Hélas, les administrateurs de Wikipedia, conscients de leur pouvoir et de leur influence se comportent en petits gourous de sectes, persuadés d’être dans leur bon droit et de faire oeuvre salutaire en censurant les “réactionnaires”.

Déjà 19 remarques sur cet article

  1. Pierrot Gourmand dit :

    Wikipédia ? Jamais je ne m'en suis servi et j'interdis à mes enfants de le faire.

    Il existe d'autres supports encyclopédiques beaucoup plus pertinents et dont les données sont vérifiées avant d'être diffusées.

  2. Wazabee dit :

    On trouve que WP est noyauté par des gauchistes quand on est de l'autre bord. Rien de plus normal. Ce n'est pourtant pas faute d'efforts de certains contributeurs pour caviarder les articles de leurs idoles politiques… Il suffit de taper Utilisateur:Cheep ou Utilisateur:Suprememangaka et de regarder la liste de leurs contributions (cliquer à gauche sur "Contributions de l'utilisateur") pour constater leur travail de sape qui a déjà fait partir plus d'un contributeur de bonne foi. Seulement il faut pratiquer pour le constater.

  3. lili-du-bassin dit :

    C'est pareil pour le site 20Minutes, toutes les remarques sur des articles laissés avec des opinions de droite sont systématiquement effacées, ne laissant que les propos gauchistes anti-Sarkozy

    Je l'ai testé plusieurs fois.

  4. londo dit :

    Marrant. D'autres pensent que Wikipédia est noyautée par l'extrême-droite… Chacun voit midi à sa porte.

  5. Mandryka dit :

    Wikipedia gauchiste ?! Ha ha ha ! Je suis 100 % d'accord avec Londo : témoin entre cent, l'administrateur-diva Hégésippe Cormier 3 fois viré 3 fois réélu, le généalogiste sympathisant Le Pen, royaliste, catho intégriste qui fait la pluie et le beau temps, terrorise les IPs, harcèle les contributeurs qui n'ont pas l'heur de lui plaire. Si ça c'est un gauchiste, c'est façon Pierre Laval ou Marcel Déat !!!

  6. Altshift dit :

    Cet article de 24h est partisan pour plusieurs raisons :

    1° Il considère que wikipédia est noyauté par des gauchistes

    2° Il affirme péremptoirement que "wikipédia" serait l'un des plus beau projets du web

    1/ à l'usage, et comme le font très bien remarquer certaines réactions ci-dessus, les principaux éditeurs de wikipédia que sont les "administrateurs", au nombre de 180, forment des cliques ou des gangs opposés idéologiquement qui vont de la gauche (PCF) à l'extrême droite (bloc identitaire). S'il n'est pas difficile de mesurer leurs oppositions internes, il n'est pas évident en revanche de mesurer les proportions de représentations entre les uns et les autres, ni les représentations de militants des zones intermédiaires.

    Certains contributeurs ou administrateurs de wikipédia se prétendent "anarchistes" donc d'extrême gauche, mais la signification qu'ils semblent donner à ce mot découle du 2° .

    2/ Ce prétendu "plus beau projet du web" est initié par un aventurier et fonctionne sur le modèle d'une entreprise cotée en bourse avec les dons de fondations de grands groupes industriels, qu'ils soient d'internet ou de l'automobile. Effectivement si wikipédia compile des informations de troisième main dans des articles diffusants diverses idéologies, le système wikipédia et wikipédia elle-même n'existent et ne fonctionnent que pour diffuser une idéologie ultra-libérale, laquelle implique la notion de "culture libre".

    Dans les faits les naïfs gauchistes ou communistes confondent l'idée de "communauté wikipédienne" et de travail collectif avec leurs propres idéaux, et par ce malentendu, adhèrent à l'idéologie libertarienne qui est le credo originel de wikipédia en la confondant avec l'ideologie libertaire.

    Les libertariens ont pour ambition de libérer tous les citoyens des carcans légaux qui empêchent par exemple les patrons de choisir eux mêmes les salaires qu'ils versent à leurs employés. De fait, wikipédia est à l'image de son fondateur une entreprise "anarchiste" de droite qui permet grâce à la duplicité de sa communication de fédérer dans le même de la propagande "libertarienne" des individus que tout oppose; d'obtenir l'adhésion tacite et la participation de centaines de contributeurs qui ne cherchent pas plus loin que les discours.

    SI certains articles de wikipédia surtout dans les matières scientifiques, peuvent être considérés comme neutres, ce "faux beau projet" encyclopédique n'est neutre ni en tant que système, ni en tant qu'il présente un point de vue tout à fait particulier sur ce que peut ou doit être le SAVOIR.

  7. Altshift dit :

    Enfin, si on ignore qui est Maximus, rédacteur de cet article assez peu réaliste, on peut légitimement penser qu'il s'agit d'un usager de wikipédia dont les modifications ont été retirées arbitrairement (c'est une pratique courante : l'administrateur SAIT et le fait savoir même quand à l'évidence il ne sait rien).

    Mais on peut aussi penser, tant les méthodes des fanatiques de wikipédia sont fourbes, que cet articles est publié ici dans le seul but de faire parler de wikipédia qui compte toujours sur les dons en nature des personnes qu'elle fait trimer gratuitement pour pouvoir continuer toujours plus à abuser du travail gratuit des généreux contributeurs.

  8. Altshift dit :

    Etant donnée la thématique générale des autres articles rédigés ici par "Maximus", on peut sans trop de risque de se tromper supposer qu'il est mu par une idéologie très droitière, probablement militant catholique. Il devrait quand même trouver pas mal de camarades sur wikipédia.

  9. 100% d'accord avec Mandrika, à un détail pres Hégésippe Cormier est cadre dirigeant du MNR et non du FN. Mais il passe son temps à défendre Anne Brassié, Konk et autre joyeux drilles anarchistes de droite.

    Il est vrai que le principe de Wikipédia est la "liberté" pour les autres (liberté de croire aux OVNIS, liberté de posséder des armes, liberté de licencier.. mais répresion à l'intérieur, pour qui déplait aux cliques d'administrateurs…

  10. Altshift dit :

    Après vérification dans "A propos" et "contact", il aparait que le credo anti-intellectuels de 24 H est le même que celui de wikipédia…

    Des opportunistes incultes ont quand même bien le droit de fabriquer de "l'information" non ?

    Le problème est qu'internet leur donne un moyen de diffuser leur fiel et leur propagande.

  11. Mandryka7 dit :

    @ Michelet : MNR ou FN, c'est bonnet blanc blanc bonnet. (Oh merde je viens de citer de citer un coco! Est-ce que je donne indirectement raison à Maximus?)

    PS: Michelet, tu étais un grand de Wikipédia.

  12. Tortue dit :

    Il est vrai qu'il y a des éléménts d'extrème-droite, des gens qui font la loi sur les articles politiques : Cheep et ses deux acolytes Supremangaka et Schlum, plus Grimlock. L'ambiance est pourri par ces contributeurs qui sont là pour imposer leur point de vue politique et se soutiennent dans les reverts, vont dans leurs blogs, etc… A cause d'eux il n'y a pas d'articles politiques "objectifs"

  13. Tortue dit :

    Donc de là, à dire que Wikipédia est noyautée par des gauchistes, non ! C'est le contraire, noyautée par des contributeurs de droite, les sus-nommés… Dont votre site ne doit pas ignorer la présence sur la toile, leurs méfaits etc… Au demeurant cela ne concerne que les articles politiques.. Disons le il y a vraiment énormément de gens qui contribuent à Wikipédia par plaisir et pour faire avancer le partage des connaissances..

  14. Globule dit :

    Wikipédia est noyauté par toutes sortes de gens le tout étant orchestré par les "administrateurs bénévoles" élus à vie qui arbitrent les conflits d'édition en imposant leurs propres préjugés, en bref Wikipédia est fortement orienté, lire http://www.wikibuster.org pour trouver des informations à ce sujet.

  15. lili-du-bassin dit :

    Il suffit de lire l'article sur Cuba, pour se rendre compte de la désinformation, pays presque présenté comme idéal, chômage zéro, tout est gratuit… La misère et les atteintes aux droits de l'homme sont minimisés.

  16. Globule dit :

    L'article sur Cuba n'est qu'un exemple, je pense que la totalité des articles politiques ou polémiques sont noyautés par les administrateurs censeurs. Dans quelques jours Wikipédia va truffer ses pages de publicité qu'ils appellent "collecte de dons", ne vous laissez pas avoir, donnez plutôt votre argent aux restaus du coeur qui en ont vraiment besoin, Wikipédia a des millions de dollars en caisse… Lire http://www.wikibuster.org/index.php?title=Informa… à ce sujet.

  17. Tortue dit :

    Je ne suis pas entièrement d'accord avec toi Globule. Je ne suis pas "contre" Wikipédia. Donc allez y donnez et n'oubliez pas les milliers de bénévoles de qualité qui participent à cette encyclopédie.

  18. Globule dit :

    Je ne suis pas "contre" Wikipédia à priori et franchement ça m'est égal que ça soit une pseudo-encyclopédie. Par contre quand je vois la publicité qu'ils se font actuellement en matraquant leur appel aux dons sur TOUTES leurs pages alors qu'ils refusent de faire connaitre les scrutins pour les élection des "administrateurs bénévoles" je considère que c'est une escroquerie intellectuelle et ça devrait être sanctionné afin que les responsables de Wikimédia remettent de l'ordre dans la gestion interne de Wikipédia. Cette année ne donnez rien à Wikipédia et exigez le respect de la démocratie inscrite dans ses statuts, c'est maintenant ou jamais que vous sauverez "l'encyclopédie libre" !

  19. SammyDay dit :

    @ Globule : tu veux dire que des gens qui n'ont pas le droit de vote à une élection devraient se faire matraquer par chaque élection qui se fait ? Non pas que le sujet ne les regarde pas, c'est juste qu'ils n'ont pas le droit de s'y exprimer.

    Ce serait un peu comme envoyer des bulletins de vote pour les élections prud’homales aux étudiants.

    Sinon, les élections des administrateurs sont consultables, si on connait assez Wikipédia (et donc qu'on s'intéresse à son fonctionnement). C'est vrai que la mention "Communauté" sur la page d'accueil doit être difficile à trouver pour ceux qui y vont avec des œillères, mais on n'est jamais à l'abri d'un succès.

    Surtout si on parie sur l'échec.

Laisser un commentaire