Cohn-Bendit tacle Cécile Duflot et le “sectarisme” des Verts

Daniel Cohn-Bendit, inoxydable marionnettiste de la mouvance écologiste française, a dénoncé le “sectarisme” des Verts après la fusion au forceps avec Europe Ecologie. Une façon de tacler Cécile Duflot, dont l’émergence médiatique semble agacer Danny le Rouge.


“Le sectarisme des Verts n’a pas disparu”, a affirmé l’homme de mai 68 dans un clin d’oeil à Cécile Duflot et aux apparatchiks du parti écologiste, Vincent Planté en tête, qui ont freiné des quatre fers la fusion du parti écologiste historique avec la structure créée lors des Européennes.


Daniel Cohn-Bendit, qui avait déjà sorti de son chapeau Eva Joly, pour contrecarrer la montée en puissance de la secrétaire générale de Verts, semble garder du ressentiment à l’égard de Cécile Duflot.


Interrogé sur l’accord entre les deux formations, Cohn-Bendit a ironisé : “ils n’avaient pas beaucoup d’alternatives”.

On vous recommande

A propos de l'auteur lateigne (24actu)

2 réactions à “Cohn-Bendit tacle Cécile Duflot et le “sectarisme” des Verts”

  1. Bravo à COHN-BENDIT pour son OPA réussie sur le groupuscule "Les verts" mais carton jaune pour avoir mis en tête de pont EVA JOLY.

    Une vraie pastèque : Verte dehors rouge dedans. Quand il lui a été demandé si elle connaissait DSK elle a osé répondre : "Je le connais car je l'ai mis en examen".

    Tout un programme…

  2. N'en déplaise à Dani, Cécile à beaucoup de charisme un discours fleuve et construit et un charme fou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.