Grenoble : les caïds de banlieue blessent un pompier par balle

Trois mois après les émeutes qui ont mis Grenoble à feu et à sang cet été, les caïds contrôlent toujours la ville. Vendredi soir, ils ont tendu un guet-apens aux pompiers venus éteindre un véhicule incendié et ont blessé un soldat du feu par balle.


Au-delà de la violence particulière de Grenoble, que les agents de la BAC avaient du quitter avec femmes et enfants face aux menaces des voyous, les agressions de pompiers sont devenus une tradition dans toutes les banlieues de France.


Pourquoi caillasser ou tirer sur des hommes dont le métier est de sauver des vies ? Quel niveau de débilité ont atteint les racailles pour s’amuser à “se faire” un pompier ?


A force de ne pas voir que quelque chose ne tourne pas rond quand une partie non négligeable de la population d’un pays s’en prend aux forces de l’ordre et aux pompiers pour “s’amuser”, notre société va droit dans le mur.


Ce n’est pas en construisant des MJS ou des salles de sport qu’on remettra de l’ordre dans les quartiers difficiles. C’est en ayant une véritable vision à long-terme basée sur la tolérance zéro qu’on pourra redonner des repères à des sauvageons totalement désocialisés.

On vous recommande

A propos de l'auteur lateigne (24actu)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.