Frédéric Lefebvre : âge de raison pour le trublion de l’UMP ?

Frédéric Lefebvre est honni par la gauche qui ne lui pardonne pas ses déclarations à l’emporte-pièce et sa gniaque de tous les instants. Preuve éclatante qu’il a parfaitement rempli son rôle d’aboyeur de l’UMP depuis 2007…


Nicolas Sarkozy prend un risque à se priver de la sorte de l’un de ses meilleurs porte-flingues et l’un des rares (seuls) hommes politiques courageux qui n’aient pas peur d’affronter les jugements bien-pensants de la clique médiatique.


Quelle voix sera assez forte pour faire oublier Frédéric Lefebvre au sein de la nouvelle équipe de Jean-François Copé ? Le nouveau secrétaire d’État sera-t-il muselé par son devoir de réserve gouvernemental ou pourra-t-il s’exprimer avec suffisamment de poigne pour être entendu des militants ?


Derrière ces questions une certitude. Frédéric Lefebvre est un faux con. C’est à dire un vrai malin. Sa capacité à se mettre dans la peau de la fonction ministérielle ne fait aucun doute. Comme ne fait aucun doute que Nicolas Sarkozy ne l’ait pas nommé par hasard.


Le périmètre de son secrétariat d’État (qui ressemble fort à un ministère) inclut le commerce, l’artisanat, les PME, le tourisme, les services, les professions libérales et la consommation… le cœur de cible d’un électorat de droite qui se sent abandonné et trahi par les errances de Nicolas Sarkozy.


Aucun doute que Frédéric Lefebvre saura les rassurer et les remettre en ordre de bataille pour 2012. Sa nomination, si elle fragilise l’UMP, est un des meilleurs coups de ce remaniement a minima.

On vous recommande

A propos de l'auteur lateigne (24actu)

1 réaction à “Frédéric Lefebvre : âge de raison pour le trublion de l’UMP ?”

  1. Sa nomination est juste une insulte à la compétence et à la raison. La "voix de son maître" reçoit son petit su-sucre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.