Bertrand Cantat et « l’indécence » de Noir Désir

Le groupe Noir Désir a annoncé sa séparation suite au départ du guitariste du groupe qui dénonçait « l’indécence » de leur exposition médiatique, plus liée à la mort de Marie Trintignant qu’à leurs talents artistiques.


Serge Teyssot-Gay a résumé le sentiment ressenti depuis plusieurs mois par de nombreux fans de Noir Désir. Depuis l’annonce de la reformation du groupe et l’enregistrement de leur prochain album, la curiosité des médias a déplu au guitariste du groupe.


« Je fais part de ma décision de ne pas reprendre avec Noir Désir, pour désaccords émotionnels, humains et musicaux avec Bertrand Cantat, rajoutés au sentiment d’indécence qui caractérise la situation du groupe depuis plusieurs années », a-t-il déclaré.


Comment imaginer un retour sur scène de Noir Désir après le drame de Vilnius ? Quelle crédibilité artistique et militante accorder à un groupe dont le leader chante la fraternité et fait la leçon au monde entier quelques mois après avoir purgé une peine pour meurtre ?


Nul ne peut empêcher Bertrand Cantat d’écrire et de chanter. Il a purgé sa peine et a le droit de remonter sur scène. Ce n’est pas une raison pour ne pas souligner l’intégrité de Serge Teyssot-Gay qui ne se retrouve pas

On vous recommande

A propos de l'auteur lateigne (24actu)

2 réactions à “Bertrand Cantat et « l’indécence » de Noir Désir”

  1. As I web-site possessor I believe the content material here is rattling magnificent , appreciate it for your hard work. You should keep it up forever! Best of luck.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.