Affaire Bettencourt : Montebourg et Eva Joly mis en examen

Rédigé par lili-du-bassin le 08 décembre 2010.

Arnaud Montebourg et Eva Joly, les deux justiciers masqués de la vie politique française ont été mis en examen pour diffamation en marge de l’affaire Bettencourt.

A force de vouloir jouer aux procureurs et aux juges, Arnaud Montebourg et Eva Joly, vont devoir répondre de leurs accusations infondées devant la justice. Ils sont tous deux mis en examen pour avoir affirmé que Florence Woerth contribuait à la fraude fiscale de Liliane Bettencourt.

Le vent des affaires est à sens unique dans les médias français et quelques semaines après avoir réclamé la tête d’Eric Woerth sur la base de simples rumeurs, la presse se fait plus discrète pour demander des sanctions à l’égard de deux “snipers” de la gauche.

Est-ce le fait qu’Arnaud Montebourg vive en couple avec une journaliste (Audrey Pulvar) et qu’en sa qualité d’ancien juge Eva Joly bénéficie d’une immunité judiciaire ? Toujours est-il que la place accordée à la mise en examen des deux Saint-Just est ridicule.

Il s’agit pourtant des deux premières mises en examen de cette affaire qui devait faire tomber Nicolas Sarkozy… et elles concernent deux personnalités de gauche qui se sont spécialisées dans l’exigence d’exemplarité des dirigeants politiques.

Déjà 9 remarques sur cet article

  1. oléagineuse dit :

    cher(e) lili du bassin

    Votre pauvre article est désespérant de vide. Je ne peux croire que vous ayiez poursuivi une formation journalistique. Ou alors, c'est que notre nation est vraiment dans de sales draps. Qu'y a-t-il dans votre paragraphe autre que morgue, parti-pris, provocation, voire détournement pernicieux des faits ? En tout cas aucune trace d'analyse éclairante. Car une mise en examen n'est rien d'autre que le fonctionnement normal de la justice. Doit-on vous rappeler la notion de présomption d'innocence ? Je ne vous ferais pas l'affront de vous en redonner la définition. Et qui attaquent Montebourg et Joly ? Ceux-là meme sur qui portent les soupçons de corruption. Défense légitime, mais bien faible. Les accusés se défendent en accusant leurs accusateurs; rien de très éblouissant. Au lieu de vous réjouir qu'enfin des personnalités politiques compétentes s'attaquent à la dérive mafieuse des sociétés occidentales, vous en paraissez aigris. De ne pas y avoir pensé plus tot ? Mais peut-etre avez-vous du mal à penser ?

  2. lili-du-bassin dit :

    Je vois que ce site d'information est lu et apprécié par les gauchistes.

    Vous pouvez constater que contrairement aux sites gauchistes ou soit on ne peut pas laisser de post, ou bien les posts orientés à droite sont systématiquement censurés (ou bien donnez moi un exemple), ici il n'y a pas de censure stalinienne, vous entrez dans un domaine de liberté.

    Sur le fond, il ne me semble pas que la notion de présomption d’innocence ne soit appliqué de la même manière suivant que l'on soit de droite ou de gauche, comme pour Eric Woerth, ou les accusations contre Balladur ou Sarkosy dans la pseudo affaire Karachi ou il n'y à aucune mise en examen.

    Donc selon vous on est inattaquable si on est de gauche et grand Satan si on est de droite.

    Pourtant actuellement Le PS sème la corruption du nord au sud, l'affaire Mauroy/Cohen-Solal dans le nord, l'affaire Jean-Paul Huchon à Paris, l'affaire René Teulade sans oublier en région PACA les trois affaires Alexandre Guérini, Sylvie Andrieux et Bernard Granié. Toutes de vraies affaires traitées en justice avec mises en examen ou condamnations.

    Est ce que l'on en parle dans les médias ?

    Alors que des affaires qui relèvent du fantasme de journaliste comme les affaires Woerth et le Karachi-gate font la une sans aucune mise en examen.

    Il est vrai que le fantasme est plus vendeur que la sordide réalité.

    Cela s'explique par le fait que plus de 90 % des journalistes avouent être de gauche, ils on oublié ce qui est l'information, éclipsant ou minimisant tout ce qui pourrait compromettre la gauche, cela s'appelle de la désinformation. on peut tout au plus reprocher aux intellectuels de droite d'avoir laissé le champ libre à la gauche.

    Mme Oléagineuse vous employez la méthode stalinienne classique, victimisation de la gauche puis diabolisation du méchant de droite, bientôt on se fera accuser de fachiste, antisémite voir même pédophile…toute la panoplie classique.

    Et bien non, le fachisme est un dérivé du communisme et nombre de collabos de la seconde guerre mondiale étaient socialistes (SFIO, Pierre Laval en tête) ou d'anciens communistes (Doriot, même Mussolini était un ancien cadre du PS italien, voir mon article sur les Fachos.

    Si vous voulez comprendre tout cela lisez Eric Brunet (être de droite un tabou français et dans la tête d'un réac).

  3. oléagineuse dit :

    Chère lili

    Vous vous égarez. La somme des procès d'intention que vous me faites m'amuse beaucoup. Vos digressions sur le fascisme issu de la gauche bien-pensante aussi. Mais revenons à votre pauvre article si vous le voulez bien, sous peine de débattre à l'infini sur nos idées politiques. Car c'est bien vous qui avez écrit cette chose n'est ce pas ? C'est donc bien vous qui "oubliez" la présomption d'innocence. Inutile de diverger sur ce que font les autres : je vous parle de vous, qui prétendez tenir la place de journaliste, au service de l'information du peuple. Reprenons ensemble votre article.

    "les deux justiciers masqués" : formule ironique, inutile et fausse, mais qui traduit d'entrée votre aigreur. Idem pour "A force de vouloir jouer aux procureurs et aux juges" et "les deux saint-just"… A mon sens une impartialité supérieure est absolument indispensable à la pratique de votre métier. Ecrire comme vous le faites n'a pas d'autre but que d'influencer bassement l'opinion du lecteur. Influencez, si vous y tenez, mais bassement, non. Utilisez des arguments objectifs.

    Ces arguments objectifs, ou sont-ils ? On peut les chercher longtemps dans votre papier. Si on en résume l'esprit, il s'agit de la joie que vous éprouvez à ce que les deux personnalités politiques qui ont osé mettre en cause l'honnèteté de Woerth soient mis en examens. Franchement est-ce qu'il y a de quoi faire un article ??? On savait depuis le début que ces deux personnes seraient attaquées pour diffamation. Aujourd'hui elles le sont. Ce n'est pas ce qui nous intéresse. Il s'agit de savoir si oui ou non il y a eu conflit d'interêt chez les Woerth. Si ce n'est pas le cas, je m'en réjouirai sincèrement. Grace aux dénonciations de Joly et Montebourg, la vérité aura triomphé.

    Rien dans ce que vous dites ne vient combler l'insondable vide de votre article. A mon sens, et pour le bien de la nation, vous devriez changer d'activité. Mais je doute réellement que vous soyiez journaliste. C'est une vraie question que je vous pose.

  4. Pierrot Gourmand dit :

    MORT DE RIRE ! Si en plus ils sont condamnés ils deviennent inéligibles pour la Présidence de la République !!! Donc ne pourront plus être candidat à l'intérieur de leur propre parti !!!

    AUBRY et COHN-BENDIT allument tous les jours un cierge ^^

  5. funambule dit :

    Mort de rire. En matière de bouffonnerie, lili est tombée dans le bassin…

    Très très fort, on dirait du Bigard.

    Faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages.

    Dans cette affaire, le doute est sérieux, non pas sur une éventuelle diffamation, mais bien sur une présomption de conflit d'intér^t.

    Comique va.

  6. oléagineuse dit :

    ben alors Lili ? on boude ?????

  7. lili-du-bassin dit :

    Pour lire mes autres articles d'informations véritables, cliquez sur mon pseudo surligné en rouge en haut, en dessous du titre, bonne lecture et bonne écriture les gauchos.

  8. lili-du-bassin dit :

    Dernière info 20minutes vient seulement de publier cette info (avec momentanément l'accroche Dernière minute) soit exactement 8 jours après 24heuresactu.

    Par rapport à nous c'est l'image de la verte Eva Joly qui est a la une.

    Contrairement aux tomates les écologistes ont étés rouges avant d’être verts!

    Par contre il n’y a pas de différence entre un écologiste et une pastèque: c’est rouge dedans et vert a l’extérieur!

  9. Verceuil dit :

    Il est vrai que les médias ne parlent pas de ces mises en examen, alors qu'ils nous ont saoulé durant des semaines avec leurs suspections sur E.Woertz….Ils ne respectent rien ces 94% de journalistes qui sont de gauche ou d'extrême-gauche !

Laisser un commentaire