/>

Comptage des manifestants : le mensonge de syndicats politisés

Rédigé par lili-du-bassin le 10 décembre 2010.

Si les médias avaient soulevé les écarts énormes entre comptages policiers et syndicaux lors des manifestations contre la réforme des retraites, c’était le plus souvent pour mettre en doute l’intégrité des calculs policiers. Il se trouve pourtant après vérification que ce sont les syndicats qui ont outrageusement gonflé leurs décompte…


Revenons sur des faits qui n’ont pas vraiment fait la une lors des manifestations d’octobre 2010. France Soir avait fait appel à une société espagnole, Lynce, spécialisée dans le comptage des manifestants qui compte parmi ses clients les plus grands médias espagnols, pour mesurer le rassemblement parisien du 12 octobre. Les résultats sont très surprenants.

La méthode, « rigoureusement scientifique », selon la société, se base sur un logiciel, qui comptabilise les manifestants un à un à partir de photographies en hauteur.

Après avoir photographié et filmé la manifestation à Paris sous tous ses angles, Lynce-ExactCrowd a délivré ses chiffres à France-Soir : « Nous avons mesuré un total de 73.027 personnes, avec une correction éventuelle à la hausse de 10 %, soit un total de 80.330 personnes. » Des chiffres chocs, bien différents de ceux des organisateurs qui ont compté 330.000 personnes ! La police, elle, a estimé la foule à 89.000 personnes.

Médiapart à également compté manuellement les manifestants à Paris au compteur à main, ils ont compté 76.000 manifestants comparable à Lynce-ExactCrowd, soit un nombre moins élevé que celui de la police. D’ailleurs, la rédaction du journal précise : “Notre estimation nous a nous-mêmes surpris. Nous avons refait les calculs, et sommes tombés sur les mêmes ordres de grandeur. On peut dire aussi que Médiapart n’est pas connu pour être favorable au gouvernement.

Récapitulation pour la manif du 12 octobre a Paris :
• 76 000 selon Médiapart
• 73 000 à 80 000 selon Lynce-ExactCrowd
• 89 000 selon la police
• 330 000 selon les syndicats soit au moins 4,5 fois plus

Les mêmes constatations ont été faites dans d’autres villes, un cabinet d’huissiers n’a compté que 9030 manifestants à Pau, Bien loin des 15 400 signalés par la police et les 22 000 comptabilisés par les syndicats.

Il est à remarquer que les chiffres de la police supérieurs aux comptages scientifiques pourraient s’expliquer que certains syndicats de policiers sont noyautés par le PS et accréditaient les chiffres gonflés de la CGT comme Unsa-police, qui n’avait pas caché sa sympathie pour la socialiste Ségolène Royale lors des élections présidentielle de 2006.

Conclusion syndicats = menteurs, le nombre de « manifestants CGT » est toujours à diviser par 4,5 et est toujours inférieur aux chiffres de la police.

S’ils mentent si grossièrement pour le comptage de leurs manifestants comment croire le reste de leurs discours et allégations.

Déjà 2 remarques sur cet article

  1. Once I originally commented I clicked the -Notify me when new comments are added- checkbox and now every time a remark is added I get 4 emails with the same comment. Is there any approach you may remove me from that service? Thanks!

  2. I benefit reading this article. I miss to learn more on this topic.. Thank you over the extent of scribble literary works this great info.. Anyway, I am gonna subscribe to your rss and I wish you set gigantic articles again soon. Really useful info.

Laisser un commentaire