/>

Islam et laïcité : bonne année 1432 pour Europe Ecologie

Rédigé par maximus (24actu) le 10 décembre 2010.

Europe Ecologie a touché le fond en matière de démagogie et de reniement aux principes de laïcité. Christian Le Bras, un cadre de l’Essone du parti a réalisé une campagne d’affichage souhaitant une bonne année 1432 aux fidèles musulmans.

 

Christian Le Bras a tout faux. Souhaiter la bonne année est une pratique totalement déplacée en Islam, mais parler de bonne année 1432 est aussi et surtout un renversement lamentable du calendrier républicain.


Qu’un responsable politique, a fortiori dans des quartiers où réside une importante minorité musulmane, souhaite à ses administrés une bonne fête de l’Hégire n’a en soi rien de choquant (à condition d’en faire de même pour Noël ou Hanoucca).


Mais que par démagogie (l’espoir de capter un vote communautaire) ce même responsable politique adjoigne à ses voeux de fin d’année une datation islamique, qui n’a d’ailleurs même pas cours dans la majorité des pays musulmans, est proprement scandaleux.


C’est le serpent qui se mord la queue. Les gauchistes et libertaires qui font depuis des décénies une chasse aux sorcières au catholicisme et qui voient des froques de curés derrière toute tradition héritée du christiannisme, en viennent à adopter un calendrier religieux pour faire la chasse aux voix et respecter leur laïus “multiculturel”.


La France est un pays laïc fort de deux mille ans d’un héritage catholique qui a façonné ses valeurs (y compris laïques et universelles). Toutes les religions et communautés sont en droit d’y vivre égales et d’y pratiquer librement leurs cultes, mais ce n’est certainement pas à la France, et encore moins à un politicien, de s’adapter aux coutumes et traditions étrangères.


Bonne fête de l’Hégire à nos compatriotes musulmans (même si cela ne se fait traditionnellement pas) et bonne année 2011 à eux (et à tout le monde)…

Déjà 14 remarques sur cet article

  1. ben badis dit :

    islamophobie oblige, digne des croisades, la france est laique !!..mais…islamophobe.!..ecoeurant comme article..

  2. Mr GABENZ dit :

    Je comprends pas bien ; le journaliste a raison de parler de démagogie mais à tout faux en parlant de bouleversement du calendrier Républicain… 2011 un calendrier Républicain ??? Non il s'agit du calendrier Grégorien donc religieux qui donne comme point de départ l'ère chrétienne si je ne m'abuse…

    Ne serions nous pas plutôt seulement en l'An 217 de La République que le modèle français porte pour les hommes de toutes pensées ? Quand aux islamophobes comme aux islamistes merci de de ne pas intervenir dans la sphère publique. Ceci est valable pour tous les extrémistes de toutes les confessions incapables de vivre leur foi qu'en tentant de l'imposer aux autres… ce qui est, par ailleurs, déjà un début de preuve de la fragilité de leur engagement.

    Croyez ou ne croyez pas dans un Dieu ou plusieurs ceci relève uniquement de votre liberté de conscience qui est un droit privé. La Laïcité est Le socle de la République, les Républicains ne tolèrerons pas d'immixtion dans la sphère publique.

    A bon entendeur

    Alors bonne année 150 000 (à peu près) à tous les homo sapiens (c'est à dire tous les êtres humains de la planète). Ou bonne année 63 (éh oui seulement si l'on prend le point de départ en 1948 avec la Déclaration Universelle…

    Franchement vous ne croyez pas en plus que le "p'tit Jésus" est né le 24 décembre en plus ; alors qu'il s'agit d'une fête laïque (éh oui la laïcité est antérieure au Christ) pour partager l'entrée dans l'hiver…

  3. lili-du-bassin dit :

    Contrairement aux tomates les écologistes ont étés rouges avant d'être verts!

    Par contre il n'y a pas de différence entre un écologiste et une pastèque: c'est rouge dedans et vert a l'extérieur!

    La couleur de l'affiche ou le vert est dominant est conforme à la charte graphique des islamistes.

  4. je doute donc je sui dit :

    Ces gens sont graves …C'est même plus une histoire de couleur Vert rouge …là c'est le noir du fascisme dans cette provocation imbécile … Il a dû fumer un produit sur-dosé …Ce type de décision ne se prend pas seul , c'est grave sur le fond et la forme ! Europe écologie des hystériques démagogiques qui ne servent la cause du vivre ensemble à l'image de Dany le rouge …Gauchiste de base à 7000€/mois bientôt sur Canal+ pour commenter le foot … un autre repère de tordus !

  5. je doute donc je sui dit :

    Ces gens sont graves …C'est même plus une histoire de couleur Vert rouge …là c'est le noir du fascisme dans cette provocation imbécile … Il a dû fumer un produit sur-dosé …Ce type de décision ne se prend pas seul , c'est grave sur le fond et la forme ! Europe écologie des hystériques démagogiques qui ne servent la cause du vivre ensemble à l'image de Dany le rouge …Gauchiste de base à 7000€/mois bientôt sur Canal+ pour commenter le foot … un autre repère de tordus bien connu !

  6. Grave dit :

    Bonsoir,

    Pour l'affiche rien d'extraordinaire, un politicien qui se respecte capte les voix avec des affiches accrocheuses. Et celle-la accroche les Musulmans, curieux de voir un politicien prendre les couleurs de l'Islam. Mais ce n'est pas pour autant que les voix sont acquises. Pour le journaliste qui crie au scandale, qu'en est il des affiches islamophobes du FN, JM Lepen est relaxé. Il ne faut pas oublier que l'on est en France, et que par principe la liberté d'expression est sacré, alors pas de démagogie et encore moins de langue de bois. Pour info, les dirigeants des pays arabes se sont souhaités la bonne année même si cela ne se fait pas. Alors ce monsieur est bien encadré, et a compris qu'au lieu de stigmatisé en permanence les musulmans, un clin d'œil même idiot est mieux que les minarets en forme de missiles de JM LEPEN.

    bien à vous,

    Grave comment l'Islamophobie gagne du terrain dans le pays des droits de l'homme.

  7. Luc Bronner – dit :

    Wikileaks : Les Américains meilleurs en analyse que les politiciens Français. Les médias remis à leur place et NPNS, toujours dans un virtuel fantasme de barbus…

    Luc Bronner – Le monde

    Aux yeux de la diplomatie américaine, la société française reste un mystère: pourquoi un pays aussi égalitariste et ambitieux en matière de droits de l’homme rencontre-t-il autant de difficultés pour faire une place aux minorités ethniques et religieuses ? Les télégrammes envoyés au département d’Etat par l’ambassade des Etats-Unis à Paris, obtenus par Wiki-Leaks et révélés par Le Monde, témoignent de l’intérêt «stratégique», pour les Américains, à suivre l’évolution d’un Etat en première ligne sur les problèmes d’intégration, notamment de la minorité musulmane.

    La logique des Américains n’avait jamais été explicitée de façon aussi transparente : dans leur analyse, si les Français sont considérés comme efficaces à court terme en matière d’antiterrorisme, ils sont perçus comme faiblement performants sur le long terme – à savoir l’intégration des musulmans français et donc la lutte contre l’éventuel embrigadement de recrues locales par des organisations terroristes.

    Un constat qui conduit les Américains à soutenir, de façon très volontariste, l’émergence d’élites issues des minorités – les mieux à mêmes de lutter contre les leaders intégristes, d’après eux– et à tenter d’infléchir les politiques publiques

    en matière de diversité pour réduire le terreau social à l’origine de dérives radicales potentielles.

    Car l’image du modèle français a évidemment pâti des émeutes de l’automne 2005. Non pas que les diplomates américains en poste à Paris aient été réellement surpris : dans les mois qui précèdent le déclenchement des émeutes, plusieurs mémorandums informent le département d’Etat sur la situation explosive des minorités en France. Les conseillers de l’ambassade visitent des mosquées, rencontrent des élus, des policiers. Ils se déplacent aussi en banlieue, à La Courneuve par exemple, pour se rendre compte par eux-mêmes de la situation. Bilan : "La France n’a pas seulement un problème d’intégration ou d’immigration; elle doit aussi agir pour donner une place aux musulmans dans l’identité française ", indique l’ambassade dans un télégramme secret du 17août 2005.

    Mais alors que, pendant les émeutes, les médias américains décrivent une France à feu et à sang et insistent sur le rôle des jeunes musulmans, l’ambassade explique très vite que l’islam n’est pas un facteur déterminant de la crise des banlieues. «Les gangs de jeunes exclus qui commettent des incendies de voitures et des violences urbaines en France ne sont pas des islamistes et ne sont absolument pas motivés par la religion. C’est une confusion majeure de les qualifier d’“insurgés” ou de jeunes “musulmans”, commele font souvent les médias », note l’ambassadeur Craig Stapleton dans un «mémo» confidentiel du 17novembre 2005.

    D’autres télégrammes réfuteront plus tard, avec force, le terme d’«intifada» parfois utilisé par les médias étrangers.

    Pour comprendre, depuis cinq ans, les Américains multiplient les auditions. Lemaire de Clichy-sous-Bois, Claude Dilain, leur parle d’habitants qui se sentent «citoyens de nulle part». Le juge antiterroriste Jean-François Ricard leur décrit des territoires où les symboles de l’Etat sont pris à partie et où «l’identité des cités» a pris le dessus sur «l’identité française».

    Une responsable de l’association ni putes ni soumises tente de leur expliquer que les émeutiers sont des islamistes aux barbes rasées mais les Américains font comprendre qu’ils ne croient pas beaucoup à cette thèse.

    En parallèle, les diplomates gardent un œil extrêmement attentif sur l’organisation de l’islam en France, en particulier sur les débats internes au sein du Conseil français du culte musulman (CFCM), dont ils font des comptes rendus détaillés à Washington.

    Si les diplomates américains récusent la lecture religieuse des émeutes, ils n’en demeurent pas moins extrêmement critiques sur le fonctionnement de la société française. Et particulièrement sévères sur ses élites : à leurs yeux, les journalistes français ont tendance à se prendre pour des intellectuels et préfèrent commenter et analyser plutôt que d’aller sur le terrain; les hommes politiques, quant à eux, leur semblent terriblement éloignés des préoccupations de la population et des réalités de la société. «Les institutions françaises ne sont pas révélées suffisamment souples pour s’adapter à une démographie de plus en plus hétérodoxe », constate Charles Rivkin dans un mémorandum confidentiel du 19 janvier 2010.

    Dans leurs documents internes, les Américains rappellent la nécessité de «discrétion» et de « tact » pour mettre en œuvre leur politique de soutien en faveur des minorités.

    Ce qui explique leur expression publique toujours très prudente.

    Leurs analyses internes, elles, sont beaucoup plus tranchées: «Le vrai problème est l’échec de la France blanche et chrétienne à considérer ses compatriotes à la peau sombre et musulmans comme des citoyens à part entière», jugeait ainsi l’ambassadeur Craig Stapleton dans un «mémo» du 9 novembre 2005, en se demandant si le modèle français d’intégration n’était pas «parti enfumée» avec les émeutes.

    Nommé en 2009, l’ambassadeur actuel, Charles Rivkin, qui a multiplié les déplacements en banlieue au point de se constituer l’un des meilleurs réseaux de la diversité(Le Monde du 7juin), insiste, lui, sur les risques d’affaiblissement de

    la société française : «Nous estimons que si la France, sur une longue période, ne réussit pas à améliorer les perspectives de ses minorités et à leur offrir une véritable représentation politique, elle pourrait s’affaiblir, être plus divisée, peut-être encline à des crises et repliée sur elle-même – en conséquence, être un allié moins efficace», écrit l’ambassadeur dans un télégramme confidentiel du 19 janvier 2010 pour justifier un nouveau renforcement des programmes américains en faveur des minorités françaises.

  8. max dit :

    C'est totalement injuste de compter les libertaires comme pratiquant du relativisme culturel confessionnel. Ils ont une exécration égale de toute forme de "cléricalisme" y compris musulman. C'est effectivement loin d'être le cas à l'extreme gauche communiste, trotskiste et écologiste.

  9. Marc Jonathan dit :

    Une petite carte postale parodique inspirée par cette affiche :
    http://tinyurl.com/cartomaton1025

  10. français de l dit :

    et pourquoi pas 5771-1432-2010 ?

    je ne voudrais pas entrer dans les chamailleries hexagonales mais simplement m'étonner du caractère très affirmatif du journaliste ; nous, au Maroc, avons un jour férié pour le nouvel an musulman (c'était mercredi dernier) et un jour férié pour le nouvel an chrétien qui est devenu le standard international ; les deux sont fêtés ; et on souhaite la bonne année à ses collègues de travail le lendemain ; d'accord ce n'est pas une méga fête comme l'aïd al adha ou même la fin du ramadan, mais c'est bel et bien une fête. Le roi du Maroc a d'ailleurs adressé ses voeux aux chefs d'Etat des autres pays islamiques http://www.map.ma/fr/sections/accueil/sm_le_roi_f… .

    Donc l'opportunité politique des voeux de cet élu se discute. Par contre le traiter par le mépris parce que cette fête ne se fêterait pas me paraît bien arrogant dans le procédé, et pas franchement fondé…

  11. […] n’est pas Europe-Écologie, qui souhaite une bonne année de l’Hégire (la preuve ici >>>), c’est la publicité faite aux produits hallal qui foisonnent dans la presse et à la […]

  12. lolito75 dit :

    Vraiment ces Verts n'importe quoi. quel racollage de voix honteux…..

    Article très bien fait.

  13. bienvenu dit :

    les verts deviendraient ils racistes en omettant "volontairement" de souhaiter également bonne année à la communauté chinoise, pakistanaise, hindou, etc…

  14. […] proposent désormais des repas halal dans les cantines scolaires et qu’on a pu voir des affiches électorales affichant le double calendrier romain et musulman… PARTAGER CET ARTICLE SUR TWITTER ! Articles qui pourraient aussi vous intéresser […]

Laisser un commentaire