Le calvaire des communautés chrétiennes dans le monde

Rédigé par maximus (24actu) le 28 décembre 2010.

A travers le monde, des communautés chrétiennes sont persécutées dans l’indifférence générale. Après les attaques meurtrières en pleine messe de noël, le pape Benoît XVI a rappelé la réalité de ce calvaire permanent.


Voici une liste hélas non-exhaustive des pays et régions où les chrétiens (et en particulier les catholiques) sont ouvertement persécutés :


L’Indonésie, où un commando de terroristes islamistes a pris pour cible les fidèles d’une église en pleine célébration de la messe de minuit n’est pas le seul pays asiatique où les chrétiens sont pris pour cible.


En Chine, la liberté de culte n’est pas reconnue et les catholiques sont persécutés par les autorités qui ont mis sur pied une église “officielle”. Le Vatican est obligé de consacrer clandestinement des évêques pour faire face à la censure du régime communiste.


En Afrique, outre le Nigeria et ses tensions intereligieuses, la minorité chrétienne est persécutée au Soudan sans parler des coptes égyptiens victimes de vexations et de brimades d’un autre âge.


Dans la quasi-totalité des pays musulmans, le processus est d’ailleurs le même et les communautés chrétiennes, pourtant installées sur place avant même la naissance de l’islam, sont réprimées, poussées à l’exil, voire massacrées.


Tel est le schéma que l’on observe en Irak, en Iran, et dans une moindre mesure en Palestine ou en Turquie. Les raisons de cette intolérance des pays musulmans à l’égard des chrétiens sont difficilement compréhensibles tant la coexistence semblait ancienne. Le nettoyage religieux a pourtant commencé…

Déjà 2 remarques sur cet article

  1. MAK dit :

    une 3 eme guerre mondiale pour mettre les pendules a l heure on se laisse enculer par les islamistes …… REVEILLONS NOUS !!!!!

  2. Generally I don't read article on blogs, but I wish to say that this write-up very forced me to try and do so! Your writing style has been surprised me. Thanks, very nice article.

Laisser un commentaire