La famille d’Hosni Moubarak fuit l’Egypte et Twitter est censuré

Rédigé par Syndiqué Alliance le 25 janvier 2011.

Alaa et Gamal Moubarak, les fils d’Hosni Moubarak, , président d’une Egypte en pleine crise politique, sorte de réplique du séisme tunisien, et la famille du chef d’Etat aurait fui l’Egypte et se seraient envolés vers la Grande Bretagne, d’après la presse britannique.



Le site arabe Akhbar al-Arab précise même que ces personnes seraient récemment arrivées à Londres et se cacheraient en sécurité et à l’abri des regards. Très précis, on apprend que le Clan est arrivé avec… 97 bagages ! Autrement dit, ils ont prévu de rester longtemps en Europe, ce qui permet de peser la gravité des manifestations qui secouent le pays des pyramides.



D’après les informations dont nous disposons pour le moment, près de 30 000 manifestants (le double d’hier) seraient dans les rues pour contester la main mise sur les pouvoirs d’Hosni

Moubarak.



On sait aussi que Twitter, le réseau social de micro-blogging, serait censuré dans tout le pays empêchant donc d’une certaine manière les militants politiques ou les observateurs de rendre compte en temps réel de la situation sur place.

Déjà 8 remarques sur cet article

  1. Qu'il fuient, qu'ils meurent, qu'ils crèvent quoi qu'ils fassent ne peut être que pour le bien de l'Egypte. la grande la fière l'inoubliable Egypte est devenue une marionnette dans les mains malhonnêtesde quelques cupides sans scrupules

  2. […] This post was mentioned on Twitter by André FOURNON, Guillaume deMolliens and Choco cho, 24heuresactu.com. 24heuresactu.com said: La famille d'Hosni Moubarak fuit l'Egypte et Twitter est censuré http://bit.ly/ibyB4j […]

  3. vavaynuva dit :

    C'est connu, en cas de naufrage les rats sont les premiers à quitter le navire

  4. […] L’actualité égyptienne n’en finit pas de ressembler à celle d’il y a une semaine en Tunisie. Comme nous l’annoncions hier, la famille du président s’est enfuit à Londres. […]

  5. Votre nom (requis) dit :

    hilal

  6. hilal dit :

    le peuple égyptien a rat le bol de vivre avec un dictateur pendant 23 ans

  7. allal dit :

    après l'Égypte inchallah à qui le tour il parait que l'Arabie saoudite propose des prix groupes limites

Laisser un commentaire