Tunisie : Dominique Strauss-Kahn et son “ami” Ben Ali

Dominique Strauss-Kahn, le directeur du Fond monétaire international (FMI) et favori aux primaires du parti socialiste, entretenait d’excellentes relations avec le clan Ben Ali et la dictature tunisienne. En 2008, décoré par Ben Ali de la plus haute distinction tunisienne, il vantait “l’exemple tunisien”.


On connaissait le fastueux riad marocain de Dominique Strauss-Kahn, mais ses amitiés avec le régime déchu de Tunisie étaient beaucoup plus discrètes. Le favori des sondages et du PS avait pourtant reçu en 2008 des mains du dictateur le grade de “Grand Officier de la République”…


L’occasion pour DSK de dresser un portrait plein de complaisance du régime tunisien à l’occasion d’une visite à Tunis.


“Je ne voulais pas repartir sans rencontrer le président Ben Ali. La politique économique (de la Tunisie) est saine et je pense que c’est un bon exemple à suivre pour beaucoup de pays qui sont émergents”, avait déclaré le directeur du FMI une fois sa breloque reçue des mains du dictateur.


Ironie de l’histoire, Ben Ali avait remis à cette occasion comme cadeau une colombe d’or à DSK… Tout un symbole de la révolution qui a balayé le dictateur et de l’hypocrisie du responsable socialiste qui n’avait évidemment pas évoqué la question des droits de l’Homme avec son interlocuteur…

On vous recommande

A propos de l'auteur lateigne (24actu)

1 réaction à “Tunisie : Dominique Strauss-Kahn et son “ami” Ben Ali”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.