Angolagate : Jean-Charles Marchiani, accusé par lâcheté politique

L’ancien préfet et libérateur d’otages Jean-Charles Marchiani, se trouve aujourd’hui sur le banc des accusés dans le cadre du procès de l’Angolagate à cause de la lâcheté de la classe politique française qui préfère un bouc-émissaire facile au fait d’assumer des responsabilités douloureuses.


Jean-Charles Marchiani a tout du coupable idéal. Sans réseaux politiques et avec un pédigrée de “barbouze” que se plaisent à haïr les journalistes et les juges, l’ancien négociateur en chef de la diplomatie française peut être jeté sans soucis en pâture à la meute médiatique.


Pourtant, une fois levés les mythes et les fantasmes autour du préfet Marchiani, que reste-t-il vraiment ? Un ancien agent des services secrets qui a risqué sa vie à maintes reprises au nom de la France pour protéger des vies françaises… Rien de moins.


Un héros est-il un justiciable comme les autres ? Cette question, faussement naïve, a fait plus de torts que de bien à la défense de Jean-Charles Marchiani. Si son héroïsme passé n’est pas un passe-droit, ce n’est pas non plus  parce qu’il a été un héros de l’ombre de la diplomatie française, que Jean-Charles Marchiani est automatiquement coupable comme l’estiment les journalistes.


Sur le dossier de l’Angolagate, qu’en est-il ? Jean-Charles Marchiani, à l’image des autres intervenants de ce dossier, n’avait aucune raison d’agir seul et tout laisse à penser qu’il a été mandaté par le gouvernement français pour mener des négociations secrètes de ventes d’armes à l’Angola.


Comment expliquer autrement que les avocats de Jean-Charles Marchiani réclament en vain la levée du Secret-Défense sur ce dossier, et que le ministère de la Défense ait envoyé un courrier officiel au tribunal blanchissant l’ancien préfet ?


Une fois l’affaire parue dans la presse, les autorités françaises se sont pourtant pressées de lâcher l’ancien héros… et de lui faire porter le chapeau de tous les errements de la diplomatie secrète française… La justice et les médias ont suivi…

On vous recommande

A propos de l'auteur lateigne (24actu)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.