Besancenot : de la crédibilité de l’extrême gauche

Quand Besancenot nous raconte qu’il souhaite vraiment gouverner la France, les journalistes font semblant de le prendre au sérieux. Sûrement effrayé par le fait que certain puissent le trouver crédible, le facteur à la gueule d’ange a tenu à nous prouver son ignorance et son incompétence. Il n’a pas été capable de répondre à une question pourtant bien compliquée : combien font 9 multipliés par 8 ?


C’est le buzz politique du moment : une vidéo d’Olivier Besencenot coincé par Jean-Jacques Bourdin sur une question de niveau CE1.





Le défenseur du prolétariat essaye de se sortir du gouffre avec humour mais il refuse catégoriquement de répondre à la question. Cette vidéo hallucinante prouve une fois de plus le niveau d’une extrême gauche neuneu qui cache derrière un langage jeune et un jolie minois les idéologies totalitaires d’une autre époque.


Une gauche extrême qui nous fait sourire par sa bêtise mais dont les scores cumulés (environ 15%) à chaque élection font honte à notre pays et frappent de stupeur les observateurs étrangers.

On vous recommande

A propos de l'auteur kirikoo

6 réactions à “Besancenot : de la crédibilité de l’extrême gauche”

  1. " … une extrême gauche neuneu qui cache derrière un langage jeune et un jolie minois les idéologies totalitaires d’une autre époque."

    Vous avez raison: la dictature des marchés et le totalitarisme de l'argent, ça c'est de l'idéologie moderne!

  2. "Vous avez raison: la dictature des marchés et le totalitarisme de l’argent"

    Comme quoi tout les arguments sont bon pour nous imposer le neuneusancenot ou l'autre melenCON.

  3. Il ne s'agit clairement pas d'un buzz, on voit très bien que Besancenot ne tiens absolument pas à se prêter au jeu… Article sans intêret.

  4. Olivier

    Quand il t'attaque "le journaliste" sur tes chaussures NIKE;;;;;;

    Repond, dansune pairede chaussure NNNNNIL Y A TROIS INTERVENANT

    deux pauvres et un gros malin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.