/>

Clash Besancenot/Mélenchon : la guerre des rouges

Rédigé par kirikoo le 04 février 2011.

A l’image de leurs grands frères socialistes, nos amis d’extrême gauche ont entamé une guerre d’individualités pour l’accession à la candidature des présidentielles 2012. Cette fois, c’est le facteur qui a taclé l’ancien Ministre.


Jean-Luc Mélenchon voulait une candidature unique anticapitaliste en 2012. Ça ne sera visiblement pas le cas… En effet, le leader du NPA, Olivier Besancenot, a dégommé Mélenchon devant des journalistes.


Le jeune homme a d’abord expliqué que Mélenchon «ne pouvait pas être un candidat de rassemblement anticapitaliste», mettant en garde contre le «piège des ambitions des uns et des autres». Pourtant, Mélenchon voulait que son désormais ennemi «figure dignement dans le débat». Cette déclaration pacifique n’aurait-elle pas froissé l’ego surdimensionné de Besancenot ?


Enfin, le facteur a justifié son rejet : «Mélenchon a participé à l’Union de la gauche. Qui nous dit qu’il n’irait pas participer à un gouvernement du PS avec Dominique Strauss-Kahn ?».


L’intellectuel Besancenot accuse Mélenchon de ne penser qu’à sa candidature personnelle. Pourtant, comme par hasard, depuis qu’il dirige le NPA, Besancenot a toujours fini par faire capoter les tentatives d’alliances avec les autres partis anticapitaliste. Il a ainsi pu à chaque fois se présenter personnellement pour les scrutins. Alors, ne serait-ce pas lui qui fait de la politique pour assouvir ses “ambitions” ?

Déjà 8 remarques sur cet article

  1. claude dit :

    Bonjour,

    merci de bien rectifier l'orthographe de "Besancenot"et non Besencenot!

    Salutations citoyennes

    Claude

  2. sam dit :

    … avec les autres partis anticapitaliste… qui le PG ????

  3. lsd156 dit :

    il est un peu con qd mm ce Besencenot : pour une fois qu'il a un vrai allié à gauche qui tienne la route pour gouverner il est pas foutu de se mettre d'accord avec lui alors qu'ils sont d'accord sur 80% du fond … si c'est pas malheureux …

  4. Sam dit :

    Pas de tout, car Mélenchon veut bien gouverner mais avec le PS dans le cadre de un Majourité de gauche. On a bien vu la politique de PS à l'époque de Jospin.

  5. kerg dit :

    Bin ouais Besancenot c'est un peu le ptit con qui n'aime pas partager. Comme le dit lsd156, pour une fois que quelqu'un l'ouvre pour ne pas dire des conneries, faudrait voir à pas lui casser les jambes… C'est beau les t-shirts, mais ça fait as un programme.

  6. Marc dit :

    Votre petite pointe d'ironie sur Besancenot, sur son "incapacité intellectuelle" est hors sujet. Moi-même, si l'on me posait la question "combien font 9X8?", je n'y aurais pas répondu. Ce manque de raisonnement mathématique – ne servant vraisemblablement à rien dans la capacité à réfléchir – ne fait pourtant pas de moi un imbécile.

  7. Paul dit :

    Je comprends parfaitement que le NPA se méfie de Mélenchon car à regarder de loin il pourrait sembler d'un opportuniste.

    Il faut donc se documenter réellement !

    Mélenchon a participé au gouvernement qui a donné :

    – la 5e semaine de congé payé (Qui est contre ?)

    – La fin de la peine de mort (Enfin !)

    – La retraite à 60 ans (vu les manifs, les gens y étaient attachés)

    Une fois qu'il a compris que le PS qui entamait un tournant libéral ne pouvait pas être réformer de l'intérieur… il a quitté le PS. Il aurait pu rester confortablement au sein du PS, mais non ! Cet homme est en accord avec ses convictions !

    Je pense que le NPA devrait se rallier au Front de Gauche et ainsi rejoindre la Gauche Unitaire, le Parti de Gauche et le Parti Communiste !

  8. I like what you guys are up too. Such intelligent work and reporting! Carry on the excellent works guys I have incorporated you guys to my blogroll. I think it'll improve the value of my site 🙂

Laisser un commentaire