/>

Cortex et Abdul X : deux neurones de haine contre la police

Rédigé par lateigne (24actu) le 04 février 2011.

L’improbable rappeur Abdul X (actuellement poursuivi pour son pitoyable Tirer sur les Keufs) et Cortex, le Mickaël Vendetta de la banlieue, ont fait tout l’étalage de leur bêtise et de leur haine pavlovienne pour la police, à l’occasion d’un reportage que leur a consacré John-Paul Lepers.


L’ancien compagnon de route de Karl Zéro, que l’on a connu plus complaisant envers les racailles en tous genres qui pourrissent l’atmosphère en France, a visiblement été choqué par le niveau de débilité du discours des deux lascars.


“Toutes les banlieues de Paname brûlent la police !”, proclamait fièrement Abdul X dans une de ses chansons. Actuellement à la barre, l’apprenti rappeur n’a pas évolué.


“Je nique les condés (policiers), ces gros pédés, ces gros chiens”, déclare-t-il au journaliste qui en perd son latin. L’inimitable Cortex, pseudo-célébrité auto-proclamée du Web, renchérit : “On les baise. On les baise bien profond”.


On pourrait se poser la question de la pertinence pour un journaliste de donner la parole à deux décérebrés de la sorte qui n’ont rien d’autre à dire que des lieux communs haineux et éculés, si ce discours anti-flic primaire n’était pas communément repris dans toutes les banlieues de France.




Flic, un métier de chien? Extrait 3
envoyé par latelelibre. – L'info internationale vidéo.

Laisser un commentaire