/>

Eric Zemmour entarté : le fascisme patissier selon Noël Godin ?

Rédigé par lateigne (24actu) le 08 février 2011.

Qui a entarté Eric Zemmour ? Si le nom de Noël Godin est sur toutes les lèvres, l’attentat patissier (dont le mode opératoire ressemble à celui du Belge) n’a pas pour l’heure été revendiqué. Entartage ? Si ce geste facile et lâche met les rieurs de votre côté, il n’en demeure pas moins un apport pathétique et fasciste au débat d’idées.


A l’image d’une chemise brune brutalisant ses voisins ou d’un terroriste d’Al Qaida semant l’épouvante à la ronde, la personne qui a entarté Eric Zemmour, souhaitait le néantiser et briser par le ridicule un discours contre lequel il n’avait pas d’armes pour faire face.


Si la France entière a pris avec bonheur les entartages à répétition de BHL au siècle dernier, la question de “l’équité” de telles opérations ne s’en posait pas moins à l’époque.


L’entartage comme le degré zéro du débat et le stade ultime de la régression idéologique de notre société ? Sans doute. Mais des attentats patissiers dont l’impact dépend également de la réaction de l’entarté.


BHL, victime incontestable mais ridiculisée car se drapant dans sa pose habituelle en voulant défier poings nus l’entarteur anonyme… Et Eric Zemmour qui sans nier les faits, fait mine de rien et ne souhaite pas faire trop de pub à des “abrutis”.


Entre les deux toutefois, le poids des images. Eric Zemmour n’a pas été filmé lors de son agression, alors que BHL a été entarté devant les caméras… Drole d’évolution de notre société.

Déjà 5 remarques sur cet article

  1. Jean dit :

    L'expression libre et intelligente, il y a des gens que ça énerve.

  2. JanineG dit :

    C'est une véritable campagne de haine…

    Regardez comment ont l'insulte sur internet!!!
    http://babbar.centerblog.net/

  3. Zemmour à la crème

    Avec toi, j’ai toujours du mal à distinguer le premier, du deuxième sexe.

    Sans doute, parce qu’il y a en toi un peu des deux. Je vais dresser le tableau pour qu’on s’y retrouve un peu, tous les deux…

    Pour nous autres, femmes, il y a trois options pour faire carrière : garce, pute ou prostituée.

    La garce, c’est celle qui te fait payer un service qu’elle ne t’a pas rendu… et qui finit toujours par te plaquer, parce qu’avec elle, tu es toujours à côté de la plaque.

    La prostituée te loue ou sous loue son corps en échange de quelques rubis… elle fait office de service public, et tout le monde y trouve son compte y compris le ministère des finances qui lui demande de rendre des comptes.

    Et enfin la pute qui vend son âme pour subvenir à ses besoins et perd toutes les parties en voulant à tout prix, gagner sa vie… parce qu’elle n’aime pas ce qu’elle fait et ne fait pas ce qu’elle aime…

    Et sous prétexte qu’elle n’a pas le choix, elle ne l’aura jamais…

    Pour vous autres hommes, l’arrogance au masculin, j’ai entrevu trois autres déclinaisons :

    Vous êtes ou pauvres ou faibles ou mesquins.

    Les pauvres ne peuvent pas faire autrement que ramasser les miettes et n’auront pas d’autre issue tant qu’ils croiront que la voie est sans issue.

    Pour eux, la vie est une question de survie, leur corps fait partie du décor.

    Les faibles, en revanche sont infiniment plus nombreux… Leur problème et le seul c’est qu’ils ont hypothéqué leurs âmes pour s’acheter une maison, gravir un échelon ou sauvegarder leur guenon.

    Les derniers, docteur Zemmour, ce sont les mesquins. Ce sont les pires, les vampires qui ont besoin de notre sang pour se nourrir. Ils nous en veulent d’avoir un sentiment… parce qu’ils sont hommes du ressentiment… qui pour x raisons en veulent toujours à leur maman de les avoir mis au monde avec un cœur artificiel et un faux cul…

    Ce tableau n’est pas plus noir que tes idées sur les barbares… Et pour ne pas te ressembler… je vais te dire que j’aime tout ce que tu fais… surtout quand tu fais semblant d’être un homme.

    http://www.lejournaldepersonne.com/2011/02/zemmou

  4. Adam dit :

    "L’expression libre et intelligente, il y a des gens que ça énerve." Ah bon ?

    Alors heureusement qu'on a pas tous la même façon de percevoir les choses, que l'on a pas tous la même notion de liberté et d'intelligence…

Laisser un commentaire