/>

Sarkozy au café du commerce

Rédigé par kacheer le 10 février 2011.

Ce soir, Nicolas Sarkozy sera l'invité de "Paroles de Français", une émission qu'il a lui-même convoqué sur TF1 et qui sera animée par Jean-Pierre Pernaut. Le Président de la République espère ainsi montrer qu'il conserve un lien directe et une proximité sincère avec les Français, mais est-ce vraiment ce qu'on lui demande?

Ce soir, Nicolas Sarkozy sera l’invité de “Paroles de Français”, une émission qu’il a lui-même convoquée sur TF1 et qui sera animée par Jean-Pierre Pernaut. Le Président de la République espère ainsi montrer qu’il conserve un lien direct et une proximité sincère avec les Français, mais est-ce vraiment ce qu’on lui demande?




Depuis l’avènement de l’ère télévisuelle, chaque Président de la République qui pense à sa réélection cherche de temps en temps à descendre de son trône pour montrer aux Français qu’il reste proche d’eux et qu’il se préoccupe de leurs soucis quotidiens.



On se souvient ainsi que Valéry Giscard d’Estaing avait, de façon désastreuse, choisi de prendre son petit-déjeuner en compagnie d’éboueurs, que Français Mitterrand avait cédé à un jeunisme ridicule en utilisant l’expression “être câblé” qui n’a même jamais pris chez les adolescents, ou encore que Jacques Chirac avait été crucifié pour avoir honnêtement admis en direct qu’il ne comprenait pas les peurs de la jeune génération.



Régulièrement, ces émissions se révèlent au mieux inutiles, au pire désastreuses, mais on n’y peut rien, tous ces “communicants” reviennent toujours avec la même idée: “il faut faire proche”. Mais, si le besoin de reprendre le contact avec les Français se faisait sentir auprès du monarque républicain qu’a pu être le général de Gaulle, au même, à degré moindre, auprès de ses successeurs, les problèmes actuels de Nicolas Sarkozy semble plutôt inverses.



Joggings dans Manhattan, “Descends un peu si tu l’oses”, “Casse-toi, pov’ con”… On ne peut guère reprocher au Président de la République une hauteur présidentielle, bien au contraire. Une partie très importante de son électorat lui reproche justement de ne pas habiter suffisamment sa fonction et d’être, au fond, resté le premier flic de France, toujours prompt à réagir au moindre fait divers.



Alors qu’il s’était attaché ces derniers temps à “faire davantage Président”, voilà que ses génies de communicants lui proposent à nouveau de redescendre au niveau des français dans un exercice de compassion télévisuelle pour discuter avec la mère célibataire, le jeune au chômage, le papa d’une petite handicapée ou encore le retraité ayant du mal à joindre les deux bouts, dans un espèce de café du commerce cathodique d’où l’on ressortira en se disant “ah, qu’il est excellent, ce Ministre de l’Intérieur, dommage qu’il ne soit pas Président!”






Déjà 3 remarques sur cet article

  1. […] This post was mentioned on Twitter by Arnocast, 24heuresactu.com. 24heuresactu.com said: Sarkozy au café du commerce http://is.gd/0mKDWk […]

  2. Le président fait appel à Jean

    Je sais… je sais…Vous avez éteint la télé en regrettant de l’avoir allumé…La même rengaine… toujours la même !

    Le seul contradicteur digne de ce nom, était un jeune agriculteur qui a failli plomber l’ambiance de ce « diner à la con »

    en exprimant son désaccord. Mais ce n’était ni le jour, ni l’heure pour remettre en question le fondement de tout le système.

    En effet, que dit le fils agonisant à son père président : qu’il n’en peut plus…

    qu’il n’en veut plus de ce trésor caché qu’on appelle « la compétitivité ».

    http://www.lejournaldepersonne.com/2011/02/la-fab

  3. Youre so cool! I dont suppose Ive read something like this before. So good to find any individual with some original thoughts on this subject. realy thank you for starting this up. this web site is something that's wanted on the internet, someone with slightly originality. useful job for bringing one thing new to the web!

Laisser un commentaire