Québec : retrait des crucifix d’un hôtel de ville

Au Québec, la petite ville de Saguenay est en ébullition : un tribunal a demandé au Conseil municipal de retirer les symboles religieux de l’Hôtel de ville.


On se souvient de ces lycéens imbéciles qui avaient demandé le retrait des sapins de Noël sous prétexte qu’il s’agit d’une fête religieuse (alors même que le sapin est un symbole païens…), il faut croire que l’absurdité anticléricale, spécialité française, s’est propagée dans notre ancienne colonie canadienne…


L’évêque du diocèse de Chicoutimi, Mgr André Rivest, a exprimé sa déception face à cette décision ridicule : « On ne reconnaît pas ce patrimoine religieux de notre population qui nous identifie comme peuple dans ce qu’il a de plus profond ».


Bientôt on rasera toutes les églises au nom de la laïcité…

On vous recommande

A propos de l'auteur lesoufflet

2 réactions à “Québec : retrait des crucifix d’un hôtel de ville”

  1. My wife and i ended up being now thrilled Edward managed to round up his analysis out of the precious recommendations he discovered through your blog. It's not at all simplistic to just always be freely giving tips and hints which often some other people could have been making money from. So we do know we've got the blog owner to thank because of that. The main illustrations you made, the straightforward web site navigation, the relationships you help instill – it is everything overwhelming, and it's really aiding our son in addition to our family believe that this theme is pleasurable, which is highly important. Many thanks for all the pieces!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.