/>

Jeudi Noir : les merdeux de la République enfin délogés

Rédigé par lateigne (24actu) le 16 février 2011.

Les squatteurs des beaux quartiers ont enfin été délogés par la justice. Après des semaines de mascarade, force en est donc à la Loi qui a remis à leurs places les étudiants bobos de la cause du mal-logement qui avaient élu domicile en face de l’Elysée.


Quel pays peut accepter qu’une bande d’étudiants prétentieux et militants à mi-temps occupent de force un immeuble en face des bureaux du chef de l’Etat ? Les mêmes huluberlus sur les jardins de la Maison Blanche auraient été délogés en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.


Mais la France aime la chienlit et les causes foireuses. Les politiques tétanisés par les risques de “dérapage” se laissent terroriser par des merdeux aux cheveux longs (discrètement aidés ou manipulés selon l’interprétation par tout ce qui s’indigne au parti socialiste)…


Qui est Jeudi Noir ? Une bande d’étudiants bourgeois qui surfent sur une pseudo-conscience sociale pour vivre dans de (plus) beaux quartiers sans que leur chers parents (ex-soinxanthuitards sans doute) n’aient à débourser un centime.


Les enfants gâtés et rognons dénoncent maintenant un jugement inique et “politique”. Parce qu’envahir un immeuble en face de l’Elysée n’a rien de politique. Un politique qui se respecte aurait d’ailleurs fait charger quelques CRS moins d’une demi-heure après l’arrivée des squatteurs.

Déjà 8 remarques sur cet article

  1. Sun dit :

    une belle pourriture que cet article. Mais c'est le jeu non?

  2. vick dit :

    cet article ressemble aux paroles d'un certain parti extrême. Ce ne sont pas des "merdeux" ce sont des citoyens qui travaillent qui n'ont pas la possibilité de se loger faute d'avoir un salaire décent. Celui qui a écrit cet article doit faire partie "des privilégiés" qui n'ont rien compris. Les parents de ces jeunes ne sont ni des "bobos" ni des ex 68. Mais pour certains d'entre eux ils savent ce que signifie lutter contre les injustices.

    Les discours tels que ceux que je viens de lire rappellent des moments pas très glorieux de la France.

  3. Didier dit :

    même si cet article est tout à fait discutable, il est complètement honteux d'oser insinuer que ce sont des propos fascistes ou d'extrême droite, comme il est honteux et de plus une erreur d'associer le nazisme des années 30/40 à l'extrême droite française d'aujourd'hui.

    On peut tout à fait être contre cet article, en aucun cas atteindre le point goldwin aussi vite et continuer à véhiculer des apprioris, des caricatures et des erreurs aussi grosses, même si c'est souvent le jeu de certains

  4. […] This post was mentioned on Twitter by Xav, 24heuresactu.com. 24heuresactu.com said: Jeudi Noir : les merdeux de la République enfin délogés http://is.gd/fJvVrq […]

  5. silvio dit :

    lateigne avant de vomir sa betise sur le web devrait aussi verifier ses sources car a l'heure qu'il est le squat n'est toujours pas évacué, ensuite peut être que lateigne pourrait nous dire où elle habite et pour quel loyer, ou bien venir sur place avenue matignon donner son point de vue en direct, le débat pourrait être intéressant au lieu de tenir cette tribune que je laisse aussi propre qu'en y entrant moi aussi

    beurk

  6. Lucie dit :

    En plus la photo est même pas d'actualité!

  7. YC dit :

    C'est la pseudo riposte de Lancart…

  8. Klaus dit :

    Vous n'avez sans doutes aucunes notion de ce qu'est une lutte sociale, qui passe par des actions symboliques telles que l'occupation de lieux clés. Madame la teigne, restez confortablement chez vous, au chaud dans votre lit, et s'il vous plaît, prenez le temps de bien réfléchir à ce que vous écrivez ou alors taisez-vous et continuez de vivre comme vous le faites; en ne remettant jamais rien de fondamental en question, l'oreille docile aux beaux discours des dirigeants… Quand on est au chaud, on ne se pose pas les bonnes questions.. Vous me faites mal au coeur! Je suis triste pour vous!

Laisser un commentaire