/>

La condamnation totalitaire et délirante d’Eric Zemmour

Rédigé par lateigne (24actu) le 18 février 2011.

Si les hérauts de l’anti-racisme officiel se félicitent de la condamnation d’Eric Zemmour pour incitation à la haine raciale, la majorité des Français sont sans doute comme moi abasourdis par ce jugement soviétique qui pose de vraies questions sur notre système judiciaire.


Le polémiste Eric Zemmour a été condamné à 2.000 euros d’amende avec sursis pour avoir dit ce que tout le monde reconnait : la majorité des traffiquants de sont des Noirs et des Arabes.


Une condamnation kafkaïenne qui nous ramène non pas aux “heures les plus sombres de notre histoire”, mais au mode de fonctionnement des systèmes judiciaires des dictatures totalitaires du XXe siècle qui préféraient nier la réalité plutôt que de remettre en cause leurs dogmes.


Le malotrus qui ose penser en dehors de la doxa officielle et de son corpus idéologique est châtié et réduit au silence ! La France de 2011 est toujours soumise aux dogmes de l’anti-racisme idiot (et dangereux) transmis à notre pays comme une peste par François Mitterrand et sa génération “Touche pas à mon pote” !


En voulant briser les tabous de notre société, Eric Zemmour s’est attiré depuis de nombreuses années la haine de tout ce qui pense bien dans les beaux quartiers parisiens (et jusqu’aux abrutis d’entarteurs), mais il voit aujourd’hui la justice française le déclarer hors-la-loi pour avoir dit une vérité…

Déjà 7 remarques sur cet article

  1. leica dit :

    Bonjour, j'aime beaucoup la tournure de vos raisonnements et je m'amuse souvent de la technique que vous employez pour exacerber certains pompeux prétentieux.

    Pour votre condamnation,c'est du grand n'importe quoi, on savait la magistrature malade, mais sombrant dans la sénilité c'était pas encore au programme.

    On se trompait c'est encore plus lamentable

    "La discrimination à l'embauche est un droit"

    Je trouve votre formulation maladroite.

    J'aurais préféré:" Je suis pour le droit à la différence."

    J'ai le droit d'avoir des préférences.

    Si je comprend bien vos magnifiques magistrats

    on aurait plus le droit de choisir.

    Ni ses amis, ni ses compagnes, ni et pourquoi pas ses ennemis.

    La France devient une dictature du "bien pensant"

    Pauvre pays.

    Bien à vous

    leica

  2. […] This post was mentioned on Twitter by hannibal adispo, 24heuresactu.com. 24heuresactu.com said: La condamnation totalitaire et délirante d'Eric Zemmour http://is.gd/sK9JGG […]

  3. Zemmour à la crème

    Avec toi, j’ai toujours du mal à distinguer le premier, du deuxième sexe.

    Sans doute, parce qu’il y a en toi un peu des deux. Je vais dresser le tableau pour qu’on s’y retrouve un peu, tous les deux…

    Pour nous autres, femmes, il y a trois options pour faire carrière : garce, pute ou prostituée.

    La garce, c’est celle qui te fait payer un service qu’elle ne t’a pas rendu… et qui finit toujours par te plaquer, parce qu’avec elle, tu es toujours à côté de la plaque.

    La prostituée te loue ou sous loue son corps en échange de quelques rubis… elle fait office de service public, et tout le monde y trouve son compte y compris le ministère des finances qui lui demande de rendre des comptes.

    Et enfin la pute qui vend son âme pour subvenir à ses besoins et perd toutes les parties en voulant à tout prix, gagner sa vie… parce qu’elle n’aime pas ce qu’elle fait et ne fait pas ce qu’elle aime…

    Et sous prétexte qu’elle n’a pas le choix, elle ne l’aura jamais…

    Pour vous autres hommes, l’arrogance au masculin, j’ai entrevu trois autres déclinaisons :

    Vous êtes ou pauvres ou faibles ou mesquins.

    Les pauvres ne peuvent pas faire autrement que ramasser les miettes et n’auront pas d’autre issue tant qu’ils croiront que la voie est sans issue.

    Pour eux, la vie est une question de survie, leur corps fait partie du décor.

    Les faibles, en revanche sont infiniment plus nombreux… Leur problème et le seul c’est qu’ils ont hypothéqué leurs âmes pour s’acheter une maison, gravir un échelon ou sauvegarder leur guenon.

    Les derniers, docteur Zemmour, ce sont les mesquins. Ce sont les pires, les vampires qui ont besoin de notre sang pour se nourrir. Ils nous en veulent d’avoir un sentiment… parce qu’ils sont hommes du ressentiment… qui pour x raisons en veulent toujours à leur maman de les avoir mis au monde avec un cœur artificiel et un faux cul…

    Ce tableau n’est pas plus noir que tes idées sur les barbares… Et pour ne pas te ressembler… je vais te dire que j’aime tout ce que tu fais… surtout quand tu fais semblant d’être un homme.

    http://www.lejournaldepersonne.com/2011/02/zemmou

  4. je doute donc je sui dit :

    Courage Éric , il faut continuer le parler Vrai même si cela dérange SOS racisme et toutes les officines tout en démagogie sur ces sujets compliqués …Avec eux se taire faire semblant ou excuser le nase qui déconne et qui a toujours pour eux une bonne raison …

    La censure ne doit pas vous interdire de dire les choses pour ensuite mieux les traiter sur le fond !…

  5. Adam dit :

    Un article partial ?!

  6. Adam dit :

    Si nous jouissons en théorie de la liberté d'expression, il n'en va pas moins que l'instrumentaliser à des fins malsaines et à des fins d'orientation de l'opinion publique ne fait pas preuve du respect de l'esprit du principe précité. En effet, s'exprimer librement aussi à des limites (et cela est s'est avéré dans les faits dans d'autres contextes), n'est-ce pas ?! Bien sûr, ça arrange pas mal de monde de lire ce détail sur la délinquance "arabe" et "noire". Cela permet à certains de se conforter dans une réalité qui les arrange… Bref, cela étant, la liberté d'expression, c'est comme beaucoup d'autres principes constitutionnels, des limites sont instaurées pour éviter des dérapages risquant d'être conséquents. Bonne journée à tous !

  7. Pierrot Gourmand dit :

    Et pourtant elle tourne !!! Ainsi parlait Galilée ! Vérité scientifique condamnée par les tenants de l'obscurantisme et de la négation de la vérité.

    Hier l'obscurantisme était l'apanage de l'Eglise. Aujourd'hui l'obscurantisme est l'apanage des associations anti-racistes pour lesquelles il n'y qu'un racisme : Celui du blanc vis à vis des autres… Je vomis ce pays qui a laissé le parti de l'étranger imposer ses précepts au détriment de la réalité et de la raison.

Laisser un commentaire