/>

Kadhafi en fuite vers le Venezuela après avoir massacré son peuple?

Rédigé par kacheer le 21 février 2011.

Le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi pourrait être sur le point de quitter son pays et d'être en route vers le Venezuela, selon le ministre britannique des Affaires étrangères William Hague, qui s'est exprimé lundi soir en marge d'une réunion de l'UE à Bruxelles. Une information que Caracas a démentie catégoriquement. Avérée ou pas, cette affirmation révèle en tout cas la situation de chaos régnant actuellement en Libye, où le colonel Kadhafi a décidé de réprimer dans le sang les velléités de son peuple.

Le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi pourrait être sur le point de quitter son pays et d’être en route vers le Venezuela, selon le ministre britannique des Affaires étrangères William Hague, qui s’est exprimé lundi soir en marge d’une réunion de l’UE à Bruxelles. Une information que Caracas a démentie catégoriquement. Avérée ou pas, cette affirmation révèle en tout cas la situation de chaos régnant actuellement en Libye, où le colonel Kadhafi a décidé de réprimer dans le sang les velléités de son peuple.




Toute la journée des informations ont circulé disant que plusieurs villes libyennes, dont Benghazi mais pas Syrte, étaient tombées aux mains des manifestants à la suite de défections dans l’armée, d’après la Fédération internationale des ligues de droits de l’Homme (FIDH). La police libyenne a déserté dimanche midi Zaouia (60 km à l’ouest de Tripoli) qui est depuis livrée au chaos.


61 personnes ont trouvé la mort dans des affrontements à Tripoli ces dernières heures alors que la ville a basculé dans la contestation, rapporte la chaîne Al Jazeera lundi, encore une fois à la pointe de la couverture des révolutions du monde arabe.


Selon un dernier bilan publié lundi par l’ONG Human Rights Watch, les violences lors des manifestations contre le pouvoir ont fait au moins 233 morts depuis le 17 février, dont 60 pour la seule journée de dimanche à Benghazi. La FIDH avance elle un bilan de 300 à 400 morts.


Le ministre libyen de la Justice, Moustapha Abdel Jalil, a démissionné “pour protester contre l’usage excessif de la force” contre les manifestants. Le représentant permanent de la Libye auprès de la Ligue arabe, Abdel Moneim al-Honi, a lui aussi annoncé dimanche soir au Caire qu’il démissionnait de son poste pour rejoindre “la révolution” et protester contre la “violence contre les manifestants”. Aujourd’hui, les Ambassadeurs en Chine, Inde, au Royaume-Uni, en Indonésie et Pologne ont démissionné à leur tour.


Un des fils du colonel Mouammar Kadhafi, Seïf Al-Islam, a affirmé dimanche soir dans une allocution télévisée que le peuple devait choisir soit de construire une “nouvelle Libye” soit de plonger dans la “guerre civile”. Il a d’autre part évoqué un complot étranger. L’UE a appelé dimanche soir le colonel Kadhafi à répondre aux aspirations “légitimes” de son peuple et à cesser de réprimer dans le sang les manifestations, en dépit des menaces de Tripoli d’ouvrir les vannes de l’immigration clandestine.



Le colonel Kadhafi s’est peu exprimé lui-même, semblant laisser les rênes du pays, ou moins la visibilité médiatique, à son fils. La fuite de Kadhafi aurait l’effet d’une bombe et, dans la journée, de nombreux médias, comme Al-Jazeera par exemple, commençaient à la relayer et à s’interroger pour savoir comment mettre un terme à l’escalade de violence frappant actuellement la Libye.

Déjà une remarque sur cet article

  1. Pas d’alibi pour la Libye

    Quand il y aura encore plus de gens aux abois…sans emplois, sans soins, sans abris…

    Ce ne sera pas la fin que tout le monde craint, mais l’instant qu’on attend depuis longtemps !

    Où le peuple prendra enfin les choses en main, sans médiateur ni médiation.

    Et qu’il rédigera sa propre feuille de route et accomplira son propre destin !

    Ce ne sera pas pour élire ses représentants mais pour occuper tous les fronts et dégager lui-même son horizon !

    Nous autres français, nous n’avons jamais été aussi bien qu’aujourd’hui,

    parce que nous savons désormais comment faire pour cesser d’avoir mal demain !

    http://www.lejournaldepersonne.com/2011/02/libye/

Laisser un commentaire