/>

CRS entre la vie et la mort : journée ordinaire en banlieue

Rédigé par maximus (24actu) le 03 mars 2011.

Des policiers ou des pompiers caillassés lors de leurs patrouilles en banlieue… C’est devenu tellement banal que les médias ne se donnent même plus la peine de relayer l’information. Est arrivé ce qui devait arriver : un CRS se prend un pavé courageusement jeté depuis un immeuble et se trouve entre la vie et la mort.


Si les responsables politiques ont renoncé à faire des banlieues françaises des zones de droit comme les autres, qu’ils aient au moins le courage de ne plus y envoyer des représentants de l’ordre qui risquent leur peau chaque jour pour rien.


Puisque la police n’a pas les moyens de faire son travail et de nettoyer (au karcher ou autrement) ces cités infestées de voyous ne cherchant qu’à provoquer les forces de l’ordre et semer le chaos, à quoi bon les jeter en pature à des petits imbéciles trop contents de se “faire des keufs”.


Un policier se trouve aujourd’hui entre la vie et la mort parce que les pavés et autres petits cadeaux qui pleuvent sur eux à chacune de leurs sorties, est cette fois tombé sur sa tête !


Que les médias qui s’émeuvent si facilement des bavures policières, lorsqu’un représentant de l’ordre met quelques giffles à une racaille mineure (contre qui il n’a d’ailleurs aucun autre moyen de coercission), fassent un peu leur mea-culpa et reconnaissent que tuer (ou essayer de tuer) un flic est un crime particulièrement grave qui doit être particulièrement puni.


A force de prendre systématiquement le parti des “victimes” de banlieue, les journalistes contribuent à leur donner ce sentiment d’impunité qui les pousse à aller s’en prendre et blesser des policiers pour “s’amuser.

Déjà 4 remarques sur cet article

  1. nasty-johnny dit :

    lol l'article "plus objectif tu meurs"

    alors si je comprend bien, une fois par an des policiers poussent un peu fort des jeunes, alors que tous les jours, les policiers se font jeter pavés, frigos et javelots, ou meme canarder au lance roquette, dans des cités "infestées de voyous" un peu a la gotham city quoi

    ca me fait doucement rigoler ceux qui écrivent sans connaitre

    • babouche dit :

      seul une loi ultra toatalitaire, des moyens hors du communs, la suspencions des droits institutionnels et individuelspourronr reprendre le dessus de ces quartiers, souvent controlès par des integristes salafistes

  2. proutte dit :

    encore un brave francais victime e l'immigration
    il nous faut une dictature au mois de mai et rien d'autre

    vive l'islam

  3. hallal dit :

    seul le front nationnal, l'autoritè, une fermetè extreme pourra mater cette racaille

Laisser un commentaire