/>

Monstrueux : les Verts se vautrent dans le drame nucléaire

Rédigé par lateigne (24actu) le 17 mars 2011.

Chaque mauvaise nouvelle en provenance de la centrale nucléaire de Fukushima semble apporter un indicible bonheur aux Verts et aux associations anti-nucléaires qui y voient sans doute une légitimation de leur action militante. L’indécence des Verts face à cette tragédie démontre s’il en était besoin leur indécrottable fanatisme !


Face à une catastrophe de cette ampleur, on pourrait s’attendre à une certaine union sacrée, ou tout du moins à une trève des confiseurs… Mais pendant que le reste du monde compatit à la détresse des Japonais, les Verts exultent et font de la politique.


Ils ont beau se forcer à ne pas le montrer, le drame de Fukushima est plus qu’une victoire pour tous les ayatollahs de l’écologie, c’est un triomphe ! Et de toute évidence ils espèrent que la situation va continuer à s’empirer… ne serait-ce que pour bien montrer au reste du monde à quel point ils ont raison…


Il en va pour l’idéologie verte comme pour toutes les idéologies totalitaires qui polluent le débat public depuis la fin du XIXe siècle… Ils se moquent du réel tant qu’ils peuvent l’utiliser pour illustrer leur vision totalisante du monde.


Le réjouissement à peine masqué des écologistes est proprement monstrueux. Peu importe les vies perdues… “On vous l’avait bien dit”, semblent-ils dire d’une même voix.


Et ils tentent du même coup d’imposer à la France et au monde leur idéologie implacable. Plus de nucléaire (puisque le risque zéro n’existe pas), le retour à un “naturel” fantasmé qui n’a jamais existé… et une société qui délaisse le culte de l’argent et du progrès.


Ca a l’air sympa, mais c’est ni plus ni moins que le projet d’une dictature en bonne et due forme qu’ils nous proposent… Grâce au ciel, le “paradis” écolo n’arrivera pas de si tôt et des centrales nucléaires (même imparfaites) continueront à nous fournir l’énergie dont nous avons besoin pour générer de la croissance… et des emplois !

Déjà 2 remarques sur cet article

  1. Cet "article" (c'est un bien grand mot) est MINABLE. Les antinucléaires avertissent de longue date que ça allait mal finir, qu'il y aallait avoir un nouveau tchernobyl, et maintenant que ça se produit, c'est… la faute des antinucléaires !

    Il va bien falloir que chaque pronucléaire se regarde dans un glace. Mais ils ne le feront pas : plus ils sont pris en faute, décrédibilisés, coupables, plus ils sont arrogants. MINABLE !

  2. Carmen Rivera dit :

    Mais que vient donc faire ce bon Stéphane Lhomme sur un site si éloigné de ses idées ??

    Voyeur va !!! C'est pas beau d'écouter aux portes.

    Enfin, au moins son commentaire n'a pas été censuré…pas comme sur les sites bobos bien pensants qu'il fréquente habituellement et qui sucrent systématiquement tout écrit non conforme à la ligne du parti.

Laisser un commentaire